Histoire de la littérature russe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1220 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Dostoïevski

Dostoïevski se rend à Baden Baden, il est accompagné de Pauline Soslova. A cette époque vont apparaître les œuvres "Le joueur" en 1866. Comme dans le roman, Dostoïevski lui même ne peut pas résister à l'attrait de l'argent facile. IL montre que même ceux qui sont protégés de l'argent se font engloutir. Le personnage principal va oublier l'existence de Pauline. IL va essayer degagner de l'argent facile. Ça montre avec quelle facilité les aristocrates russes jouent et perdent. L'extraordinaire finesse et psychologie sont mis en évidence. Ça montre aussi le milieu du bagne, l'addiction au jeu. L'œuvre glace le sang. La seule solution aux problèmes est de jouer. Dostoïevski était sur d'avoir trouvé la bonne formule. // Dame de Pique de Pouchkine. ( tradition de Hermann dansla Dame de Pique qui est pret à vendre sa famille pour le plaisir de gagner).

1864 - Coup sur coup vont mourir sa femme de tuberculose. Elle n'était pas heureuse de son union. Elle lui laisse un fils fainéant, mal élevé qui sera une source permanente de soucis.
Peu après, son frère va décéder le 10 juin. Il va lui laisser sa famille et ses dettes sur le dos. Se met sur son dos un fardeauconsidérable. Dostoïevski va écrire pour gagner sa vie, il prend une avance sur un roman qu'il va publier dans qques mois – c'est une façon incertaine, mais il n'a pas d'autres choix. Il s'engage à écrire un roman pour le 1er décembre 1866. Conditions épouvantables, car s'il ne respecte pas le délai, il perd tous les droits sur son œuvre. Il a du retard et c'est pour ça qu'il va engager une scénographeAnna Grogoriévna Snitkina. Il écrivait en direct. « Le joueur » va être rédigé en qques jours et il va se marier avec Anna Snitkina. Il aura des enfants avec elle, il sera heureux.

1860-1881

5 romans vont sortir et faire la gloire de Dostoïevski.

Le premier roman est « Crime et Châtiment » (1866). C'est un roman qui va produire une très forte impression sur le public de l'époque. Il a unesaisie hallucinogène. Exemple éclatant du roman cyclique.
C'est un crime qui se prépare et tout mène à l'accomplissement de ce crime. IL faut 5 ou 6 chapitres pour que cette action prenne corps. Le temps au début est terriblement ralenti. L'auteur montre ce qui empêchait le personnage de commettre le crime. C'est beaucoup plus qu'un roman policier. Le personnage est un ex étudiant qui a arrêtéles études, c'est un garçon qui réfléchit bien, qui est bien équipé pour une reflection indépendante. Il a une conception particulière de la vie et de la mort. Il va écrire un article dans lequel il développe l'idée suivante : dans l'histoire de l'humanité, il y a des personnages qui marquent l'histoire : Le Néron, Napoléon, Mohammed, Lucurgue (auteur des institutions spartiaques). > cespersonnages ont tracé leur chemin en versant du sang. Et finalement, que garde l'histoire? Leurs actes glorieux. Alors le personnage se dit « pourquoi pas moi? » . Raskonikov va montrer que ce n'est pas qqn d'ordinaire, qu'il a aussi le droit, qu'il fait partie des êtres supérieurs. Il va verser le sang d'une usurière : fonction qui consiste à sucer le sang des autres. Qu'est ce que ca va changer de tuerqqn que tout le monde déteste? Il se demande s'il est un homme ou un poux?
Pourquoi est-ce qu'il commet se crime?
1) attrait de la théorie
2) les conditions de ce jeune homme : on n'arrive pas à ce genre de conditions si on est heureux. Or, le jeune homme est malheureux. Il est pauvre, il vit dans un appartement qu'il appelle un « cercueil », un local puant, qui l'étouffe, l'écrase. Quandil sort de l'appartement, il voit la crasse, les alcooliques de St Petersbourg. La ville saoule, pousse au crime. Les tracés de ses promenades à St Petersbourg vont le faire à trouver la hache. La raison est donc la misère.
3) Il trouve que l'argent de son crime est malhonnête et voudra faire du bien avec.

Illusion : il va croire qu'il peut faire le crime parfait.
Question de Dieu :...