Histoire de la mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1483 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une histoire de la mondialisation : L’exemple du marché des biens culturels.
samedi 28 mai 2005 :: Leçons Histoire :: Alerter la modération
Quelles sont les origines de la mondialisation ?
I Origines et conséquences d’une éventuelle mondialisation de la culture ?
a) Les facteurs et les acteurs de ce processus.
On assiste d’abord à un formidable développement des moyens de communication.Suite aspects La télévision par exemple, est mise au point pendant la seconde guerre mondiale, or dès 1969, le pas du premier homme sur la lune est observé par 700 millions de téléspectateurs dans le monde. En 1948, est mis au point le transistor, en 1956, est mis en place le premier câble téléphonique transatlantique, en 1962 a lieu la première liaison intercontinentale par satellite, en 1986,Internet est ouvert au public. Il est intéressant de noter que les Etats sont à l’origine du développement des moyens d’échanges de biens culturels. Par exemple, En 1958, l’ARPA ( advenced Research projet agency) est créée par le Pentagone pour financer des recherches sur les nouvelles technologies de l’information. Ces fonds sont versés à de grandes universités comme le MIT (Massachusetts Institut ofTechnology) ou Stanford. Ainsi en 1969 a lieu la première liaison à distance entre deux ordinateur (ARPAnet) entre Stanford et UCLA en Californie. Internet est né.
Les entreprises sont aussi d’importants acteurs du marché de biens culturels. L’industrie cinématographique américaine a produit 648 films en 2002. Il est à noter que la commercialisation de biens de consommations peut égalemententraîner la diffusion de modes de vie. Si Coca Cola est implantée en Europe avant la seconde guerre mondiale ( le « Fanta » est mis au point par le distributeur de Coca dans l’Allemagne Nazie qui ne parvenait pas à s’approvisionner en extraits du fameux soda), c’est à partir de 1945 que sa stratégie de développement devient mondiale. La firme participe ainsi à la promotion dans le monde de l’Americanway of life.
Autre facteur susceptible d’expliquer le développement des échanges culturels, il faut noter la libéralisation des échanges dans ce domaine. L’OMC promeut l’ouverture aux importations des marchés de biens culturels. Dès 95 fut négocié l’AMI ( Accord Multilatéral sur l’investissement). Cet accord visait à libéraliser tous les investissements, à l’exception du domaine de la police et ladéfense nationale. Il avait pour objet d’accorder à tout investisseur étranger dans un pays membre de l’OCDE les mêmes droits que les investissements nationaux, c’est-à-dire d’imposer la clause du traitement national et la clause de la nation la plus favorisée, auxquelles le secteur audiovisuel avait pu échapper dans le cadre de l’Uruguay Round, grâce à l’exception culturelle. La France se retirade ces négociations en 1998. Aujourd’hui se met en place, l’AGCS ( accord général sur le commerce des services ). C’ est le résultat des accords de Marrackech (1994), il étend aux services et aux produits culturels le principe de libéralisation des échanges.
OMC : Organisation mondiale du commerce (Genève) L’OMC veille à la mise en œuvre des accords commerciaux conclus dans le cadre du GATT.
b)Conséquences et débats sur la mondialisation de la culture.
- Une augmentation des échanges de biens culturels inégale.
On observe , une augmentation de la consommation mondiale de biens culturels. Elle passe de 100 000 millions de $ en 1980 à 390 000 millions de $ en 1998. Selon l’UNESCO, les biens culturels sont des biens de consommation, véhiculant des idées, des valeurs symboliques et desmodes de vie qui informent ou distraient, contribuant à forger et à diffuser l’identité collective en influençant les pratiques culturelles.
-une globalisation culturelle ?
Selon McLuhan (Herbert Marshall) en 1962, se constituerait un village planétaire ( global village) caractérisé par la constitutionnel d’un réseau mondial de communication réunissant tous les hommes au delà des différences...
tracking img