Histoire de la pensée économique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3991 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Les mercantilistes :
1)Les pionniers de l’économie politique :
mercantilistes sont des pionniers de l’économie politique
les idées sur l’économie en dehors de la religion et de la morale.
premiers penseurs
période où les échanges maritimes lointains se sont développés,
: premières grandes manufactures.
une convergence entre le développement de l’économie, des marchands, et ledéveloppement de l’état
augmenter la richesse des princesassurer la puissance de l’état
pas de séparation entre la sphère éco et politiquel’état doit stimuler les échanges
balance commerciale excédentaire, et l’intervention de l’état
objectif de balance commerciale excédentaire car il y aura une entrée d’or
quantité de métaux précieux disponibles dans une nation
richesse
bullionisme espagnol(mercantilisme), va jusqu’à assimiler richesse et monnaie. Mais pour les mercantilistes, le commerce international, c’est le moyen de s’enrichir,
mais aussi c’est un jeu à somme nulle
limité les importations par des mesures protectionnistes
peu des matière premières
absolument exporter des produits manufacturés qui ont plus de valeur. Le colbertisme
l’interventionnisme de l’état pratiquésous louis 14 avec Colbert.
un protectionnisme : tarifs douaniers sur les produits manufacturés étrangers
encouragement au commerce extérieur
politique de manufactures royales.
colonisation débute à cette époque
limites
contradictions, par exemple dans l’analyse monétaire, l’abondance monétaire
Les physiocrates 
définir par leur critique des mercantilistes
contre la politique deColbert
Angleterre, il y a une révolution agricole, en France les famines se multiplient
. François Quesnay
contribuer à l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert
quelle politique éco pour accroitre la richesse de la nation.
richesse vient du secteur agricole, et la liberté économique est la meilleure manière d’accroitre la richesse
un ordre naturel de l’économie
donc il s'agit de découvrirles lois
l’importance de l’agriculture
faut enlever les barrière au commerce, supprimer le monopole
ce tableau économique
de 1766
hypothèses
* société est constituée de 3classes (premier à parler de classes), la classe productive (les fermiers), les propriétaires fonciers (souverain, et les possesseurs de terres, ils perçoivent la rente), la classe stérile (les artisans).
* Toutle revenu est dépensé
* néglige le commerce extérieur.
Schéma global circulation flux
début en terme de circuit éco
de son tableau pour évaluer l’impact d’une politique éco
suppose que seule l’agriculture est productive postulat agraire
limites
Ignore profit
* Reproduction à l’identique
un impact
des politiques

Physiocratie
= français
= reflet ordre naturel: l'ecofonctionne selon des règles.
= « laisser faire, laisser passer »
= circuit, macroeco
= conception agrarienne de la valeur: terre offre: « surplus » Quesnay
= en faveur d'une certaine intervention de l'état dans certaines circonstances

Limites: Postulat agraire: conception trop restrictive.
Ignorance du profit
Reproduction à l'identique
Perturbation pas envisagée. Reproduction stationnaire.Transition
TURGOT
* Transition entre physiocrates et économie classique
* H politique français, intendant et ministre finances de LXVI, ami de Quesnay et A. Smith
* va l'encontre de l'intervention de l'État
1770 Lettre sur la liberté du commerce des grains (défense de la liberté du commerce agricole)
1764 Réflexion sur la formation et la distribution des richesses.

Turgotpartage avec physiocrates:
* proéminence terre
* défense liberté et droit propriété, supprimer privilèges commerciaux, en encourageant concurrence on fait baisser les prix
* conception économie comme circuit.
Mais il a une vision originale:
* Vision du profit: circulation est féconde pour tous les travaux de la société et pas seulement agriculture.
* Vision plus large activités...