Histoire de la pensee economique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 399 (99702 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
© Dunod, Paris, 2008
ISBN 978-2-10-053627-6

Table des matières
Mode d’emploi Questions de méthode 1

1 Comment faire de l’histoire de la pensée économique ?
1. L’objet de la science économique 2. La place de l’histoire de la pensée économique

3
3 5

2 Une histoire rapide des théories économiques
1. De l’activité économique à la science économique 2. Du mercantilisme aumarginalisme 3. La division en microéconomie et macroéconomie

7
7 8 9

Les précurseurs

3 De l’économique à l’économie politique puis à la « science »
économique : continuité et ruptures
1. De la philosophie morale à l’économie politique : une certaine continuité 2. De la philosophie morale à l’économie politique : deux ruptures essentielles

11
11 12

4 La pensée antique et médiévale :vingt siècles de condamnation
morale des pratiques économiques
1. Les réflexions économiques dans l’antiquité grecque 2. La pensée médiévale

15
15 16

5 Princes et marchands à la Renaissance
1. Les théories de l’État moderne 2. La naissance d’une « économie politique »

19
19 21

6 Le mercantilisme : unité et diversité
1. Les hommes 2. La doctrine 3. Les variantes nationales

23
2323 25

7 Philosophie des Lumières et libéralismes
1. La philosophie des Lumières : raison et autonomie 2. Les libéralismes

27
27 28

8 François Quesnay et la physiocratie
1. Les hommes 2. La doctrine 3. La naissance d’un paradigme et d’une science III

31
31 32 33

Histoire de la pensée économique

L’école classique

9 L’école classique : présentation d’ensemble
1. Les hommeset leur contexte 2. La science classique en économie

35
35 36

10 Monnaie, valeur et prix chez les classiques
1. La théorie classique : une recherche sur la nature de la richesse des nations 2. La mesure de la richesse : la théorie de la valeur travail

39
39 40

11 Le libéralisme économique des classiques
1. Une recherche sur les causes de la richesse des nations 2. Main invisible etlibre-échange

43
43 45

12 Croissance et répartition chez les classiques
1. Une recherche sur les mécanismes de répartition de la richesse des nations 2. Une recherche sur la dynamique de l’accumulation des richesses

47
47 48

Pour aller plus loin : un auteur, une œuvre

13 Adam Smith et Recherche sur la nature et les causes
de la richesse des nations
1. Adam Smith : de laphilosophie morale à l’économie politique 2. La Richesse des nations

51
51 52

14 David Ricardo et les Principes de l’économie politique
et de l’impôt
1. Sa vie, son œuvre, son influence 2. L’œuvre majeure : Principes de l’économie politique et de l’impôt

55
55 56

Pour aller plus loin : les contemporains

15 Piero Sraffa et les « néoricardiens »
1. La théorie de Piero Sraffa 2. Lacritique de la théorie marginaliste du capital 3. Une théorie « néoricardienne » isolée

59
59 61 62

Le marxisme

16 L’hétérodoxie « socialiste » : présentation d’ensemble
1. L’émergence du « socialisme » 2. Les socialismes « utopiques » : des reconstructions sociétales

63
63 64

17 Marx et le socialisme « scientifique »
1. La « microéconomie » de Marx : aliénation marchande etexploitation capitaliste 2. La « macroéconomie » de Marx : l’analyse de la crise comme expression des contradictions de l’économie capitaliste IV

67
67 68

Table des matières

18 La diffusion du marxisme : les épigones
1. Les « orthodoxes » 2. Les révisionnistes et la réapparition d’un socialisme réformiste

71
71 72

Pour aller plus loin : un auteur, une œuvre

19 Karl Marx et Le capital1. Sa vie, son œuvre, son influence 2. L’œuvre majeure : Le capital, critique de l’économie politique

75
75 76

Le marginalisme

20 Le marginalisme : microéconomie et libéralisme
1. Les premiers marginalistes et les traditions qu’ils inaugurent 2. Le rejet de la théorie de la valeur travail et la relecture du problème de la valeur 3. L’émergence d’un nouveau paradigme : la science «...
tracking img