Histoire de la psychologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 120 (29964 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction – Qu’est-ce que la psychologie ?

La vision de Lagache (1903-1972)

1940 LAGACHE Daniel

L’unité de la psychologie – Psychologie expérimentale et psychologie clinique

L’auteur commence par remarquer qu’il y a deux types de psychologies :

Naturaliste : caractère spécifique

A tendance à éliminer la conscience et traite les faits psychologiques comme des choses. L’objetde cette psychologie c’est la conduite des sujets.

Construit des lois analogues à celles qui régissent les objets physiques. Tend à expliquer le comportement. C’est un type de style causaliste. Elles mettent en évidence des causes et cherchent à expliquer.

Substrats de la vie psychique = organisme. Les valeurs sont mises entre parenthèses.

Humaniste : s’intéresse à l’humain, vision globaleEnvisage les faits psychologiques comme étant des consciences, des expériences vécues. Se centre sur le vécu. Ce courant ne s’appuie pas sur des lois mais sur des types idéaux. Sert à comprendre, non pas à expliquer.

C’est l’organisation du psychisme qui compte. L’importance est mise sur les finalités et les valeurs.

Sources de cette distinction

La distinction entre comprendre etexpliquer ou causes et motifs vient de W. Dilthey [1832 – 1911], philosophe. C’est lui qui a distingué les sciences de la nature (expliquer les phénomènes) et celles de l’esprit (comprendre les productions de l’esprit en les interprétant).

En réalisant cette division, Lagache est tout à fait conscient qu’il crée une sorte d’idéal type. Aucune des deux classes n’est totalement Naturaliste ou tout àfait Humaniste. Mais la psychologie expérimentale a plutôt une visée naturaliste alors que la psychologie clinique a une visée plutôt humaniste.

Pour Lagache cependant, cette division est historique mais l’avenir sera une réunion de ces deux courants. Il y’ aura une synthèse entre psychologie clinique et expérimentale. Actuellement ce qui rassemble ces deux courants ce sont :

▪ L’objet dela psychologie : la conduite et le lapsus.

▪ La méthode : exemple, l’interprétation fonctionnel tend à annuler…Les méthodes sont différentes mais elles cherchent à expliquer et à comprendre

La question cependant est de savoir si l’avenir (donc aujourd’hui par rapport à 1950) a donné raison à Lagache. D’après Samuel Berthoud (le prof de ce cours) il semblerait que non. Naturellement lapsychologie, comme les autres sciences, a plutôt tendance à se diviser en spécialisations, mais ce n’est pas une division fondamentale.

Face à cet éclatement il y a deux positionnements différents :

1) REUCHLIN (1455-1522)

Il défend l’unité de la psychologie qui doit se faire par exclusion. Il fait une distinction entre psychologies scientifiques (vérifiables, publiques, dont on peutfaire l’expérience) et non-scientifiques

2) CANGUILHEM (1904-1995)

Il défend la pluralité de la psychologie. En observant l’histoire, il dégage 6 discours différents.

- La psychologie comme science naturelle⋄ remonte de l’Antiquité avec Aristote pour qui les animaux ont une âme

- La psychologie comme science de la subjectivité⋄ apparaît au 17ème siècle avec Descartes pourqui existe 2 substances : l’âme (substance pensante/spirituelle qui a pour fonction de produire la pensée) et le corps (substance étendue/matérielle)

- La psychologie comme physique du sens interne⋄ psychophysique imite la physique de Galilée qui étudie les rapports entre les grandeurs intensives et ce qui produit les sensations. Mais l’origine de la psychophysique remonte à Descartes quipense que les différences de sensations peuvent s’expliquer par les différences de l’étendue.

- La psychologie comme science du sens externe⋄ histoire naturelle du moi sur le modèle des sciences naturelles en opposition avec Descartes (Locke, Ribot) – Volonté de créer une psychologie rationnelle, pas de séparation avec Descartes mais il est compris à contre sens (Wolff)

- La...
tracking img