Histoire de la socio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5189 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La sociologie est une branche des sciences humaines qui cherche à comprendre et à expliquer l'impact du social sur les représentations (façons de penser) et comportements (façons d'agir) humains. Ses objets de recherche sont très variés puisque les sociologues s'intéressent à la fois au travail, à la famille, aux médias, aux rapports de genre (hommes/femmes), aux religions, ethnicités, bref, àl'environnement humain.

Les diverses théories sociologiques rendent compte des phénomènes sociaux humains sous plusieurs angles. Elles mettent parfois plutôt l'accent sur l'impact de la société sur le phénomène étudié (effet de la CSP, du sexe, etc.), s'intéressent parfois plus aux motivations des acteurs considérés comme relativement rationnels ou encore aux interactions entre individus. Mais laplupart des sociologues (même wéberiens) s'appuient – consciemment ou non – sur le paradigme selon lequel « quelque chose comme la société » existe objectivement, cette position dans le champ des idées s'opposant potentiellement à celle qui affirmerait qu'il existe plutôt toujours de la rencontre conflictuelle entre choix de formes collectives de vie, cette rencontre elle-même ne faisant passociété.

Si la sociologie reste encore largement une discipline universitaire en France, de nombreux sociologues sont aujourd'hui employés par des institutions publiques, des collectivités territoriales ou des entreprises privées à fin d'expertise ou de consultance, notamment en matière de pré-embauche. D'autres courants, comme le Mouvement Anti Utilitariste en Sciences Sociales (MAUSS) critiquentau contraire l'économisme de ces approches institutionnelles et les excluent du champ de la sociologie.

Naissance de la sociologie : Le terme de sociologie a été inventé par Emmanuel-Joseph Sieyès à partir du préfixe "socio" du mot latin socius signifiant « compagnon, associé » et du suffixe "logie" du terme grec ancien λόγος logos, signifiant « discours, parole » pour désigner une sciencehumaine. Le terme a été popularisé par Auguste Comte dans le sens d'une physique sociale.

S'il est possible de dater avec une relative précision l'invention du mot sociologie, la production du premier cours de sociologie ou encore la constitution du premier département de sociologie, il est également toujours possible de reconnaître chez des auteurs antérieurs des formes de réflexion oud'imagination sociologique. Le développement de la sociologie doit dès lors être saisi à partir d'un contexte historique spécifique, les trois révolutions, qui a suscité un développement des réflexions sociologiques et aboutit à l'institutionnalisation de la discipline.

Précurseurs : L'étude de ce que nous appelons les sociétés n'a pas attendu l'invention du mot sociologie. La diversité des usages et desorganisations a interpellé les penseurs et les historiens dès l'origine, en tout cas depuis qu'ils nous ont laissé des traces par l'écriture. Ainsi en est-il de Xénophon avec son Économique, de Platon, d'Aristote avec sa Politique, sa République, sa Poétique, son Organon, etc. de Zoroastre avec son Avesta. Hérodote, au Ve siècle av. J.-C., s'intéressait aux Égyptiens.

Dans la civilisationarabo-islamique, Ibn Khaldoun, dans son ouvrage Muqaddima, introduit une méthode précise et critique des sources et met les évènements en perspective pour déterminer les causes de la montée et du déclin des dynasties arabes. Certains le considèrent comme le véritable père de la sociologie. Ainsi, Ludwig Gumplowicz, professeur de sciences politiques à l'Université de Graz, dans un ouvrage intituléAperçus sociologiques publié à Paris en 1900, rapporte qu'« un pieux moslem avait étudié à tête reposée les phénomènes sociaux et exprimé sur ce sujet des idées profondes : ce qu'il a écrit est ce que nous nommons aujourd'hui sociologie »

Pour les Temps modernes, c'est dans le Novum organum, la Grande restauration des sciences de Francis Bacon, et dans son tableau de classification des sciences,...
tracking img