Histoire de l'allemagne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 141 (35141 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
HISTOIRE CONTEMPORAINE, POLITIQUE ET SOCIALE DE L’ALLEMAGNE

1870 – 1945

Chapitre 1 : La fondation du IIe Reich

Bref aperçu de l’évolution de l’Allemagne de 1815 à 1871

(Deutscher Bund, Hohenzollern, Habsburg, Otto von Bismarck, Sadowa ou Königgrätz, Norddeutscher Bund)

Deutscher Bund dominé par la Prusse (Hohenzollern) et l’Autriche (Habsburg) jusqu’en 1866:

- 1866 :Défaite de l’Autriche et l'Allemagne est dominée par la Prusse
- 1867 : Constitution de la Confédération d’Allemagne
- 1870 : Guerre entre la France et l’Allemagne
- 1871 : Traité de Francfort : annexion de l’Alsace et de la Lorraine du nord suite à la victoire

L’unité allemande : la fondation du II° Reich et ses institutions

A- La fondation du Reich (Deutsches Reich, DeutscherKaiser)

- 1870 : guerre n’est pas finie → Bismarck convoque les Princes des états allemands pour qu’ils acceptent l’unité
- 10 / 12 / 1870 : → nouvelle formation : Deutsches Reich
→ Roi de Prusse devient alors Deutscher Kaiser
- 18 / 01 / 1871 : → Empire Allemand proclamé à Versailles, dans la Galerie des Glaces
→ Empire militaire etmilitarisé

B- La constitution du Reich (Reichsland, Herrenhaus, Landtag, Reichstag, Bundesrat)

- Bismarck en est l’artisan

- 16 / 04 / 1971: Constitution du Reich → répartition en 25 états confédérés + Alsace - Lorraine = un Reichsland avec un statut spécial
- Parmi ces 25 états, 22 sont des monarchies et 3 des Villes libres : Hamburg, Lubreck, Bremm

- la Prusse détient 2/3 duterritoire et presque la moitié de la population

Au niveau fédéré :

- Chaque Etat a un système à 2 chambres : (système bicaméral)
→ Herrenhaus (= Chambre Haute) où siègent des membres de droit ou des membres nommés par la souveraineté.
→ Landtag: élu au suffrage censitaire.

- les 3 Villes libres sont gouvernées par un Sénat et administré par des Républiques.
- les Etats gardentleurs institutions, leur gouvernement, leurs chambres, les impôts directs, mais ils délèguent au niveau fédéral : les affaires étrangères, l’armée, la marine, les postes, les chemins de fer, les douanes, les impôts indirects, la monnaie, le système bancaire, le droit d’association.

Au niveau fédéral :

- Le Reich est dirigé par un Chancelier, nommé par l’Empereur et responsable devant lui seul.Il a des secrétaires d’état mais pas de ministres.
- 2 chambres : → Reichstag: 397 députés élus au suffrage universel égal pour une durée de 5 ans, les différents parties y sont représentés, le Reichstag vote également le budget fédéral, les lois juridiques et les lois militaires mais il n’a pas l’initiative des lois et il partage ses attribution avec le Bundesrat.
→Bundesrat: 58 membres mandatés par les états et donc ils ne sont pas élus dont 17 membres sont prussiens, en sachant que 15 voies seulement servent à bloquer une résolution (→ on remarque alors l’importance du pouvoir prussien) ; il vote également les lois, approuve les ordonnances impériales sur les impôts ; il prend part à l’établissement du budget ; il est consulté sur la politique étrangère etdonne son avis sur la dissolution du Reichstag.

- L’état n’a ni un régime parlementaire ni un régime démocratique.
- Responsabilité du chancelier devant le Reichstag : → Il doit rendre compte de sa politique mais il est impossible de le renverser par un vote de défiance donc il n’est pas responsable devant les chambres et à ce titre on peut dire que le Reich n’est pas parlementaire.
→D’autre part, le Reich n’est pas démocratique car l’Empereur prussien a des droits divins. Il s’occupe des affaires militaires, de la politique étrangères, de la promulgation des lois et il désigne les chanceliers et les fonctionnaires fédéraux.

- Le financement du Reich est assuré par le droit des douanes, les impôts sur la consommation, les bénéfices des services publics fédéraux et une...
tracking img