Histoire de l'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4635 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PIETRO VANNUCCI ( 1448-1523 ) dit Le Pérugin est un peintre italien de la Renaissance appartenant à l'école ombrienne, qui a été l'un des maîtres de Raphaël. Il a peint surtout des tableaux religieux, multipliant madones élégantes et les anges mélancoliques sans beaucoup de variété, « travaillant dans la religion pour s’enrichir. Le Pérugin s'est formé en étudiant les œuvres de Piero dellaFrancesca et de Verrocchio, dont il a probablement été l'élève à Florence entre 1470 et 1472, en compagnie de Léonard de Vinci1. Il travailla principalement en Ombrie, à Florence et à Rome. Parmi ses œuvres de jeunesse on distingue les Scènes de la vie de saint-Bernard (1473), L'Adoration des Mages (1476) et différentes Vierges dispersées dans de nombreux musées d'Europe qui ont longtemps été attribuéesà Verrocchio. Dans toutes ces œuvres se dégage un mélange des influences de ses maîtres.



L’ascension du Christ ( 1496-1498 )
Restant dans un plan à deux dimensions, la composition s'organise de manière symétrique autour d'un axe central allant de la terre au ciel et reliant, par un jeu de gestes et de regards, la Vierge Marie, le Christ et Dieu le Père. De part et d'autre de la Vierge,sont placés les douze apôtres et saint Paul, figure importante de l'Église primitive. Au-dessus d'eux, le Christ apparaît dans une mandorle . Entre les différents niveaux, des anges jouent de la musique ou prient Dieu le père. A l'arrière, se déploie dans la profondeur un paysage panoramique traité selon les règles de la perspective aérienne : dans un camaïeu de bleus, on distingue une petite villefortifiée, au bord d'une rivière serpentant au creux d'une vallée entourée de montagnes. Le rythme régulier des figures, les poses gracieuses et la douceur des visages des personnages, la luminosité des couleurs intenses et contrastées, composent une image à la fois imposante et subtile. Pérugin met au point dans ce retable un style classique qui préfigure l'art de son élève Raphaël. Il y a 3personnages centrales, le Christ est entouré de 13 anges, Dieu de 5 et Marie est entourée d’apôtres. Les anges sont musiciens. Le Christ dans le mandore rappel le jugement dernier et signifie la gloire du christ. Les couleurs sont froides au fond et chaudes à l’avant. La douceur des visages est typique de Pérugin. Il n’y a aucunes références à l’antiquité. C’est un tableau d’hôtel.___________________________________________________________

Quentin Metsys ( 1466-1530 ) était un peintre flamand, du mouvement artistique des primitifs flamands, fondateur de l'école d'Anvers. Il eu comme maître, Dirk Bouts, et comme élève, Joachim Patinir. La légende raconte que Metsys, alors forgeron à Louvain, tomba amoureux de la fille d'un peintre. En se tournant vers la peinture, il pensait pouvoirconquérir son amour. Quand Metsys s'installa à Anvers à l'âge de 25 ans, son propre style contribua de manière significative au renouveau de l'art flamand dans la lignée de van Eyck ou van der Weyden. Matsys quitta Louvain en 1491 et devint un maître au sein de la guilde des peintres d'Anvers. Ses peintures reposent parfois sur la caricature et les oppositions. Il accentue la mélancolie des saints, latendresse de la Vierge vis-à-vis de son enfant, et en contrepartie les mimiques brutales et les grimaces des geôliers et des bourreaux. Il voue une attention particulière à l'expression des personnages. Ce qui caractérise la peinture de Matsys est la piété de ses œuvres, un héritage des écoles précédentes. Ce sentiment est renforcé par un réalisme qui parfais favorisait le grotesque.
La viergeet l’enfant entourés d’anges ( 1509 )
D'un air tout intérieur, elle tient contre elle, enveloppé dans un linge, l'enfant Jésus qui nous regarde. Trois anges les accompagnent : l'un joue du luth, un autre tend un œillet. Tous se tiennent sous une arche triomphale rehaussée de colonnes d'onyx et de cristal de roche orfévré. Les grotesques du socle et les putti en grisaille tirant des guirlandes...
tracking img