Histoire de l'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6066 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Karim Meguenni-Tani
3°Rouge

HISTOIRE DE
L'ART

Sommaire:

Monuments au morts P 1-19
Biographie + Analyse P 20-Fin


1) Monuments au morts
1er Monument
En 1927, le colonel Rollet veut célébrer avec faste le centenaire de la création de la Légion étrangère. Il décide d'ériger un monument en souvenir de ses morts. La conception artistique du monument est confiée ausculpteur Pourquet, celui-ci travaille sur des esquisses du peintre Mahut.
Le 28 janvier 1928, Pourquet présente au colonel Rollet la première maquette du monument: un cénotaphe rectangulaire, orné de guirlandes et surmonté d'un globe terrestre, reposant sur une brassée de palmes. Quatre légionnaires en armes montent la garde aux angles du cénotaphe.
Ils représentent les légionnaires de l'époque1830-1840, de la campagne du Mexique, des conquêtes coloniales entre 1885 et 1910 et le volontaire de la guerre 1914-1918. La mappemonde, les palmes, les guirlandes et les statues seront en bronze.
Le cénotaphe réalisé en béton par les sapeurs pionniers du 1er REI, sera entièrement recouvert de plaques d'onyx tirées de la carrière de Sidi-Hasma, secteur de Tlemcen, et extraites par les légionnairesdu 1er Etranger. Le ministre de la guerre ayant autorisé la construction, refusera de la financer. Ce sont les légionnaires qui paieront le monument en laissant pendant quatre années une journée de solde par mois.
La réalisation de l'assise est terminée le 9 septembre 1930, et la construction du monument proprement dite débute le 8 octobre. Le plus difficile est la mise en place du globe terrestrereposant sur son lit de palmes. En dernier lieu, les quatre sont montés. La touche finale apportée au monument aux morts consiste à délimiter à la surface du globe les pays où la Légion est intervenue depuis 1831, et d'en dorer le territoire. Le lieutenant-colonel Maire ne laisse à personne le soin de procéder à cette opération. Il applique lui-même la dorure faisant ressortir ces pays sur lefond de bronze du globe.
Le monument est entièrement terminé dans les premiers jours du mois de mars 1931. La date d'inauguration est arrêtée au 30 avril 1931.

Sculpteurs:POURQUET
Né à Colombes en 1877 - Mort en 1943 

Elève de Barrias et de Coutan. Sociétaire des Artiste français depuis 1907. Figure au Salon de ce groupement. Médaille d’or en 1929, hors concours. Légion d’Honneur en 1931.Auteur le trois modèles de monuments aux morts coulés par le Val d’Osne:Poilu, Résistance, Buste

2eme Monument

Le monument aux morts d'Aubagne.
(Cours Maréchal Foch - février 2010.)
Le 8 décembre 1918, le conseil municipal d'Aubagne présidé par Joseph Lafond, décide d'ériger un monument aux morts, monument inauguré le 11 décembre 1922. À Aubagne, comme dans presque toutes les communes deFrance, ces édifices mémoriels sont édifiés avant 1923, et les places sur lesquelles ils sont érigés, aménagées pour des cérémonies du souvenir, en hommage aux citoyens qui ont fait leur devoir jusqu'à leur mort pendant la guerre de 1914-1918.
La commune d'Aubagne mobilise d'importants moyens financiers, grâce aux fonds qu'elle a fournis et à des souscripteurs privés, ce qui lui permet derassembler 73 000 francs de l'époque et de se doter d'un monument imposant.
Un architecte, Gaston Chastel, et deux sculpteurs, l'un en Italie, à Carrare, pour les personnages du registre supérieur, et l'autre en France (Henri Reybaud) pour la statuaire du niveau inférieur, interviennent alors. Chaque commune dispose d'un catalogue réalisé par des entreprises qui proposent des statues de combattants, desfemmes et des enfants, des civils de l'arrière dans leurs tâches quotidiennes, des colonnes, stèles, pyramides, palmes, couronnes, croix de guerre... La commune d'Aubagne, disposant d'un budget important, fait appel à des artistes régionaux et utilise des marbres d'un prix élevé.
Comme toutes les communes de France, Cabaña choisit de placer son monument aux morts dans un lieu central de son...
tracking img