Histoire de l'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2900 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le corps photographié

I_ De l'invention de la photographie à sa libération en tant qu'œuvre, 1827-1910

1_ Invention

NIEPCE (1765-1833)
Après avoir testé diverses substances sensibles à la lumière, il opte pour l'asphalte ou bitume de Judée, liquide visqueux, formé de poudre de charbon dissoute dans de l'huile essentielle de lavande, qui donne un vernis brillant et uniforme. Vers1824, il obtient ses premières images sur métal et pierre, de la fenêtre de sa propriété du Gras, à Saint-Loup-de-Varennes. Il baptise ce procédé « héliographie », « écriture par le soleil ». Il résout ainsi le problème de la fixation des images avec la première photographie : Vue de sa fenêtre au gras, vers 1827 (ci-dessous).

Jacques Louis Mandé DAGUERRE (1787-1851)
Il prend vent des recherchesde Nièpce. Leur association, scellée en 1827, s'éteint avec la mort de Nièpce en 1833. Daguerre est alors assisté avec un jeune architecte, Eugène Hubert. Très vite il s'oriente vers le domaine de la précision de l'image. Il met au point son procédé, le daguerréotype : il consiste en une plaque de cuivre sensibilisée au bitume de Judée, exposée dans une chambre noire, puis révélé aux vapeurs demercure, donnant une image d'une grande finesse dans le rendu des détails.

2_ Premiers portraits

Hippolyte BAYARD (1801-1887)
Il fait parti des nombreux inventeurs de l'année 1839, mais le seul, avec John Herschel, qui mérite une attention spéciale. En un laps de temps très bref, il a mit au point un procédé de photographie directe, sur papier, original et d'une grande fiabilité. L’image,directement positive, se forme par l'exposition dans la chambre noire d’une feuille de papier préalablement sensibilisée. Il réalise ses premières images, non seulement d'objet mais également des natures mortes , de sculptures et de plâtres. Il arrive vite à obtenir des figures humaines.
C'est avec se procédé que Bayard créé : l'Autoportrait en noyé, en 1840. La scène représente un noyé dont lecorps est à la morgue. Ce corps est celui du photographe lui-même.

Félix TOURNACHON dit NADAR (1820-1910)
Ses amis artistes, de sa jeunesse, le surnommaient Tournadar à cause de son habitude de rajouter à la fin de chaque mot de ses phrases la terminaison dar, d'une manière tout à fait fantaisiste. Ce surnom fini par se transformer en abréviation, Nadar.
Il fut un caricaturiste, aérostier etphotographe français. Il publia des séries de portraits des célébrités contemporaines dont Charles Baudelaire, George Sand, Édouard Manet, Guy de Maupassant, Jules Verne (ci-dessous), et d'autres...
Nadar est le premier à faire de la photographie aérienne après avoir souhaité que l'appareil photographique soit transportable à l'extérieur et en voyage. Ses premières photographies aériennes sontcelles des vues du Petit Bicêtre.


Alphonse BERTILLON (1853-1914).
Ce photographe et criminologue français est considéré comme le fondateur de l'anthropométrie (le « système Bertillon » ou « bertillonnage »), de la photographie signalétique, de la dactyloscopie ou de la criminalistique. Quand il travaillait à la police il conçut un classement fondé sur une série de neuf mesures anthropométriquedivisées en trois parties (petit, moyen, grand). Plus tard il s'impose comme le premier expert en matière de police scientifique. Grâce à ses inventions il réussit à résoudre bon nombre d'affaires criminelles.
Photographie signalétique de M. Bertillon : 1891

Eadweard MUYBRIDGE (1830-1904).
Photographe américain d'origine anglaise. En 1878, ses travaux sur le galop du cheval révèlent à lasurprise générale, qu'à un moment précis de son galop l'animal n'est plus en contact avec le sol. Il utilisait comme procédé le collodion humide, qui permettait des temps de pause rapides mais devait être préparé quelques minutes avant d'être utilisé. Il s'intéresse alors au mouvement, animal et humain, et met au point le zoopraxiscope.
Il devient célèbre avec cet œuvre : Le galop de Daisy en 1878....
tracking img