Histoire de l'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2496 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de l’art

Herculanum 
C’était une ville romaine antique située dans la région italienne de Campanie, détruite par l'éruption du Vésuve de l'an 79, conservée pendant des siècles dans une gangue volcanique et remise au jour à partir du XVIIIe siècle.
À partir de 1738, les premiers fouilleurs creusèrent des tunnels dans la gangue qui emprisonne la cité, à la recherche d'œuvres d'art etde marbre. Le roi des Deux-Siciles organisa les fouilles de ce premier chantier archéologique du monde occidental, dont les produits contribuèrent à la diffusion du néo-classicisme dans la seconde moitié du siècle. La décision de faire les fouilles à ciel ouvert fut prise en 1828, celles-ci ne prenant une ampleur particulière qu'au XXe siècle.
Ses remarquables vestiges apportent cependant uneconsidérable connaissance de terrain sur la civilisation romaine au Ier siècle de par les circonstances de la destruction de la ville : les fouilles ont livré un matériel archéologique exceptionnel, en particulier en bois, et également des œuvres littéraires inconnues par ailleurs dans les papyri de la bibliothèque d'une vaste villa suburbaine.
La notoriété d'Herculanum est éclipsée par cellede Pompéi.

Herculanum (bis)
Légende et histoire
Herculanum aurait été fondée par Hercule, au retour de son voyage en Ibérie.
Le site
Moins connue que Pompéi, Herculanum a été victime de la même catastrophe : l'éruption du Vésuve, le 24 août 79 après J.-C., qui engloutit trois villes : Pompéi, Herculanum et Stabies.
Les fouilles, entreprises au 18ème siècle, se sont organisées et développéessurtout depuis le début du 20ème siècle. Les nombreuses œuvres d'art qui ont été découvertes sur ce site en font une zone archéologique extrêmement riche (beaucoup de peintures, notamment).

Johann Joachim Winckelmann
Il est né le 9 décembre 1717 à Stendal et assassiné le 8 juin 1768 à Trieste, est un archéologue, antiquaire et historien de l’art allemand.
Il peut être considéré comme lefondateur de l’histoire de l'art et de l’archéologie en tant que disciplines modernes. Il fut le précurseur du néoclassicisme allemand et européen.
Si l'on considère généralement Johann Joachim Winckelmann comme l'un des pères fondateurs de l'histoire de l'art, c'est grâce à la publication d'ouvrages essentiels dont le plus important et le plus célèbre est la Geschichte der Kunst desAltertums (L'Histoire de l'art de l'Antiquité, en 1764). Pour lui, il faut que les artistes modernes, puisqu'ils n'ont pas eu la chance de naître à Athènes ou à Rome, s'inspirent des œuvres qui en sont issues aux bonnes époques et même les imiter. Il écrit en effet : "le seul moyen que nous ayons d'être grands, voire inimitables si c'est possible, est d'imiter les Anciens […]".
 
Ce qui fait, selon Winckelmann, lagrandeur des œuvres antiques, c'est la grâce qui permet de "s'élever aux idées abstraites et sublimes de la beauté". Il présente ce concept de grâce sans le définir- il écrit lui-même qu'on n'a "pas encore pu en donner une définition exacte.
 
Il s'oppose alors catégoriquement à l'art dicté par "le feu des passions et de l'imagination", c'est-à-dire l'art aux formes maniérées comme elles sevoient dans le Maniérisme, bien entendu, mais aussi dans le Baroque et dans le Rococo, l'art de son époque. C'est ainsi que les sculptures de Michel-Ange et du Bernin se voient dénigrées car leurs poses ne sont pas naturelles. Elles sont au contraire empreintes de passions violentes.

De plus, pour Winckelmann, l'art doit présenter l'être humain, puisque "la grâce dans les ouvrages de l'art, regardeprincipalement la figure de l'homme", mais cet être humain doit être montré dans les moments de calme, qui sont les seuls moments de grandeur. Et tout dans une sculpture exprime cette grandeur : l'expression du visage, l'attitude générale du corps, les gestes des mains, les accessoires, draperies et divers objets. Tous ceux-ci doivent rester simples : pas de gestes maniérés
L'apparence doit...
tracking img