Histoire des arts 2010: l'affiche rouge, et le déserteur (boris vian)

L'Affiche rouge.

OPTION HISTIORE DES ARTS/ BREVET DES COLLEGES.

Année 2010.

1

SOMMAIRE.
Page 1:Titre

page 2: Sommaire

page 3: page de présentation de l'œuvre: « l'Affiche rouge », et Sommaire

page 4 et 5: « Introduction de l'Affiche rouge »

page 6 à 10: « Le texte de l'Affiche rouge »

page 11: « Conclusion de l'Affiche rouge »page 12: « Sources de l'Affiche rouge »

page 13: Sommaire et page de présentation de l'œuvre « Le déserteur »

page 14: Introduction de l'œuvre « le déserteur »

page 15 à 18: Le texte de l'œuvre « le déserteur » de Boris Vian

page 19: Conclusion de l'œuvre « le déserteur »

page 20: Sources de l'œuvre « le déserteur »

2

L'AFFICHE ROUGESommaire:
page 3, sommaire de l'œuvre: « l'Affiche rouge »

page 4 et 5: « Introduction »

Pages 6,7 et 8 : « Analyse de l’affiche rouge d’un point de vue historique »

Pages 9 et 10: « Analyse de l'affiche rouge d'un point de vue artistique »

Page 11: « Conclusion »

Page 12: « Sources »

3
Introduction:
Cette affiche est une affiche de propagande Nazi etanti-rebelle,
publiée en février 1944. Elle fut crée dans le contexte de l’exécution de 22 membres des Francs-tireurs et partisans (un groupe de résistants luttant cotre l’occupation Nazi au sein du territoire français pendant la 2ème guerre mondiale).
Elle présente les portraits de 10 résistants dont Manouchian en bas de la flèche pointant vers le bas.
En parallèle, cette affiche contient deuxcouleurs principales:
-le noir (faisant penser à la mort)
-le rouge (la couleur du sang donc porteur d’un message morose).
Pour finir cette affiche à pour but de dire aux français que ces gens ne sont pas des libérateurs (« Des libérateurs ? »), ici ils disent clairement à l’aide du point d’interrogation que ces personnes ne sont pas des libérateurs), mais que ce sont des criminels (« L’armée ducrime »). Son second but est d’avertir les français que s’ils comptent rentrer dans la rentrer dans la résistance, ils finiront exactement de la même manière que ces résistants, c’est à dire : condamner à mort. Cette affiche est donc porteuse d’un message de terreur qui

4
permettait aux Nazis d’exercer un pouvoir sur les
français.

La question que l’on peut à présent se poser est :« Dans quels mesures cette affiche a-t-elle servi aux Nazis, et grâce à quels procédés ? »

5
LE TEXTE:

1)Analyse de ‘l’Affiche rouge’ d’un point de vue historique :
Cette affiche parait en février 1944, mais, quand à sa date précise d’affichage, les avis restent très partagés, c'est-à-dire que certains disent qu’elle parait entre le 10 et le 15 février, mais d’autres affirment qu’elle estplacardée le lendemain de l’exécution de 22 membres du groupe Manouchian, groupe affiliée aux FTP-MOI (Francs-tireurs et partisans - Main d’œuvre immigrée), et d’autres encore racontent qu’elle est placardée dans les premiers jours d’avril 1944.

Sur cette affiche, le groupe Manouchian est représenté comme un groupe de terroristes (dans leurs ‘faits d’armes’ sont écrits :’attentats’ ce qui les metvraiment paraitre comme des terroristes) non pas œuvrant pour la libération de la France mais pour le désordre et la mort face à l’ordre établi par les allemands.

Cette affiche de propagande, tirée a plus de 15000 exemplaires et affichée partout en France à véritablement eu un impact sur les esprits car peu après, le groupe Manouchian était déjà considéré par certains
comme un groupeterroriste.
6
Cette coalition était dirigée par un poète français d’origine arménienne appelé Missak Manouchian qui était également communiste (comme beaucoup d’autres membres du groupe
Manouchian). Il fut arrêté, lui et ses compagnons (68 arrestations en tout) le 16 novembre 1943 et après avoir tous subis de nombreuses tortures, ils furent fusilles, sauf une résistante qui fut décapitée à la...
tracking img