Histoire des arts — persepolis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 5 (1021 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 13 mai 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Persepolis



INTRODUCTION


Cette œuvre est une bande dessiné autobiographique, écrite et dessinée par Marjane Satrapi. Elle existe sous forme de 4 tomes, paruent respectivement en 2000, 2001, 2002, 2003 ou sous forme d’un seul exemplaire de 365 pages sortie en 2007. L’éditeur est «l’association» et la collection est «Ciboulette». On peut parler d’auto-fiction, car certains passagesrelève de la fiction: on voit apparaître dieu en personne, des religieuses n’ayant pas forme humaine et d’autres détailles n’appartenant pas au réel. L’auto-fiction est un mélange de l’auto-biographie et de la fiction perçu par le narrateur. Le tome 1 reçoit l’Alph’Art « coup de cœur » et le tome 2 l’Alph’Art «meilleur scénario». Les 4 tomes de persepolis représentent 1,5 millons d’exemplaires venduset ont été traduis en une vingtaine de langues.

I . L’OEUVRE

A - La technique de dessin

Les dessins sont très épurés ils ont sont fait au trait, en noir et blanc et sans ombre. La dessinatrice n’a pas voulu mettre de couleurs pour ne pas faire de différence de couleurs de peau (tous les personnages ont la peau blanche), mais cela donne un style aux dessins.

B - L’histoire, sa vieL’histoire de l’oeuvre raconte donc la vie de Marjane Satrapi, femme Iranienne, dont le grand père maternel était le fils du dernier empereur d’Iran, Nasreddine Chah. Il raconte également l’histoire de l’Iran sous trois grandes périodes : la révolution, la période de transition, une période heureuse pour les habitants et le changement de régime qui entraînera de nombreuses interdictions etobligations. Ces parents étaient des intellectuels très engagés et ont élevés leur fille sur le principe de la révolution et du marxisme. Elle commence ses études au lycée français de Téhéran. Pour éviter à leur fille la dictature politique et religieuse qui prend de plus en plus d’importance, et parce-que le côté rebelle de Marjane devient trop dangereux, ses parents décident de l’envoyer en Autricheà 14 ans et demi. « Et l’Europe s’ouvrit à moi, mais pas exactement comme je l’avais imaginé. ». Elle atterrit dans une pension catholique pour jeunes fille (et redécouvre avec euphorie des supermarchés bien approvisionnés). Elle poursuit à Vienne son cursus scolaire, là aussi dans un lycée français où des étudiants marginaux lui font découvrir la drogue et la liberté sexuelle. Marjane souffre derester seule pendant les vacances, et les bonnes sœurs de son foyer sont racistes avec elle, et elle est renvoyée de son foyer catholique pour mauvaise conduite. Elle se fait héberger par plusieurs personnes, notamment une vieille dame professeur de philosophie à la retraite un peu folle avec un chien insupportable. Elle part ensuite de la maison de la vieille professeur, et commence alors unesérie de déceptions sentimentales. N’ayant plus de foyer ni d’argent, elle se retrouve à la rue et tombe malade en plein hiver. Elle perd connaissance et se retrouve à l’hôpital. Marjane veut rentrer à Téhéran. Elle retourne donc en Iran afin de suivre des études supérieures. Là, elle retrouve sa ville natale dans une ambiance de cimetière. Elle culpabilise en revoyant un ami d’enfance qui a perdu unbras et une jambe à la guerre. Elle se referme petit à petit sur elle-même, et sombre dans une dépression nerveuse. Elle tente alors de se suicider, mais Dieu et Karl Marx lui apparaissent. Ils lui refusent l’entrée au paradis, car elle a encore « quelque chose à faire ». Marx : « La lutte continue ». Elle survit miraculeusement et sort indemne de sa dépression. En 1994, elle part pour la France oùelle continue ses études (nous allons le voir plus tard).

C – De la BD au film

Le film est une reproduction très fidèle de la bande dessinée, tant par les dessins que par l’histoire. En effet, presque touts les scènes de la BD sont reportés dans ce film et les dessins sont du même type (un peu plus détaillé et avec des nuances de gris). Sortie le 27 juin 2007, il dure 90 minutes. Les...
tracking img