Histoire des arts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1072 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
eduscol
SUJET
L’épreuve a pour support l’œuvre suivante :

Diplôme national du brevet Histoire des arts
Épreuve écrite

Exemple de sujet n°1

Diplôme national du brevet annales zéro

Félix VALLOTTON, Verdun, tableau de guerre interprété, projections colorées noires, bleues et rouges, terrains dévastés, nuées de gaz, 1917, huile sur toile, 114 x 146 cm, Musée de l'Armée, Paris.QUESTIONS
Question 1 (3 points) Sans tenir compte du titre du tableau, dites quelle est votre première impression face à l’œuvre de F. Vallotton. Exprimez brièvement ce que cette œuvre évoque pour vous. Question 2 (4 points) À quels moyens techniques et picturaux (formes, lignes, couleurs, contrastes, rythme ...) le peintre a-t-il recours ? Question 3 (4 points) De quel conflit F. Vallotton s’est-ildirectement inspiré ? Relevez dans le titre le nom de la grande bataille évoquée. En vous aidant de la phrase ci-dessous, dites ce que F. Vallotton montre de la guerre dans son tableau et ce qu’il ne montre pas. « D’ores et déjà je ne crois plus aux croquis saignants, à la peinture véridique, aux choses vues ni même vécues. » (Félix VALLOTTON, «Art et Guerre», Les écrits nouveaux, décembre 1917,Lausanne, la Bibliothèque des arts, repris dans le catalogue de l’exposition «Face à l’Histoire – 1933/1996», Paris, Flammarion, 1996). Question 4 (3 points) Pouvez-vous citer un écrivain qui, lui aussi, décrit l’expérience de la guerre ? Dans quelle œuvre ? Évoquez brièvement l’image qu’il en donne. Question 5 (6 points) Comparez l’œuvre de F. Vallotton avec celle d’Otto Dix. Otto DIX, Triptychon"Der Krieg" [Triptyque "La Guerre"], 1929-32, tempera sur bois, panneau central 204 x 204 cm, panneaux latéraux 204 x 102 cm chacun, Gemäldegalerie Neue Meister, Dresde. Insistez sur ce qui les oppose. Votre réponse doit s’appuyer sur des arguments précis.

> eduscol.education.fr/dnb

décembre 2010

PROPOSITION DE CORRIGÉ DU SUJET (F. VALLOTTON)
Pour appliquer le barème, on n’attend pas, dela part du candidat, une réponse exhaustive par rapport au corrigé proposé mais on valorisera la présence d’éléments de ce corrigé, pertinents et précis. Question 1 Ici, c’est l’interprétation subjective qui l’emporte. On valorisera la maîtrise de la langue chez les candidats et leur capacité à bien analyser la question (on n’attend pas une description de l’œuvre). Question 2 Sur ce tableau onpeut distinguer : − − des aplats, des formes géométriques qui s’opposent à des formes plus souples ; des contrastes de couleurs et des superpositions en transparence ;

− à droite du tableau, deux masses noires et un triangle rougeâtre évoquant des flammèches, qui amplifient l’effet oppressif. Question 3 Le peintre, qui avait été envoyé sur le front en juin 1917, s’est directement inspiré dupremier conflit mondial et plus particulièrement de la bataille de Verdun. Cependant, il s’agit ici d’un « tableau de guerre interprété » par opposition aux « paysages reportages » – les deux termes sont du peintre.
Ce que Vallotton montre de la guerre - des forêts calcinées ou en flammes ; - d’épais nuages qu’on peut imaginer toxiques ; - le ciel traversé par une pluie de rayons, de faisceaux deplusieurs couleurs. Ce qu’il ne montre pas - les soldats, les morts, pas plus les Français que les Allemands …. - les engins de guerre ; - la réalité de la guerre.

Vallotton peint ici un paysage dont la beauté est paradoxalement rehaussée par la lumière qu’il lui donne. L’artiste ne dépeint pas la guerre : il la suggère seulement. Question 4 Compte tenu de la formulation de la question, onacceptera des titres d’œuvres qui se réfèrent à d’autres conflits que la première guerre mondiale. De nombreux éléments de réponse sont possibles. L’élève pourra donc évoquer : Pour la première guerre mondiale − des « classiques » comme :  Henri BARBUSSE, Le Feu, 1916  Maurice GENEVOIX, Ceux de 14, Les Éparges, 1923  Erich Maria REMARQUE, A l’Ouest rien de nouveau, 1929  Jean GIONO, Le Grand...
tracking img