Histoire des arts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (471 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, communément appelé centre Georges-Pompidou, centre Pompidou ou centre Beaubourg, est un établissement poly-culturel situé dans le quartier deBeaubourg, dans le 4e arrondissement de Paris, entre le quartier des Halles et le Marais.
Le centre est né de la volonté de Georges Pompidou, alors Président de la République française, de créer aucœur de Paris une institution culturelle originale entièrement vouée à la création moderne et contemporaine où les arts plastiques voisineraient avec les livres, le design, la musique et le cinéma.Inauguré en 1977, le centre Pompidou accueillait en 2006 6,6 millions de visiteurs par an[1], ce qui en fait la troisième institution la plus visitée en France après le musée du Louvre et la tour Eiffel.abrite d'importantes galeries d'expositions temporaires, des salles de spectacles et de cinéma, et la première bibliothèque de lecture publique en Europe.
Courant 2010, la ville de Metz accueilleraune antenne décentralisée du centre, le centre Pompidou-Metz
En 1969, Georges Pompidou, devenu président de la République, décida de construire un nouveau musée d'Art moderne et choisit le plateauBeaubourg comme le seul emplacement disponible[6]. Mais, ce terrain étant également le seul susceptible d'accueillir la grande bibliothèque publique[7], il fut décidé, en février 1970, de réunir lesdeux projets au sein d'un même équipement culturel.
À l'origine, le centre devait comprendre un musée d'Art moderne, une bibliothèque publique et le centre de création industrielle (CCI) créé parFrançois Mathey, conservateur en chef du musée des Arts décoratifs. Mais, en 1971, sous l'impulsion directe de Georges Pompidou, il fut décidé d'y inclure également un centre de création musicale confié àPierre Boulez, qui acceptait de rentrer en France, où il avait cessé toutes ses activités depuis 1966, et qui devait devenir l'IRCAM (Institut de recherche et coordination acoustique/musique)[10]....
tracking img