Histoire des institution droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 68 (16858 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction Historique au droit.

Introduction historique au droit

Droit : dans l’antiquité, le droit c’est « l’art du bon et du juste », au moyen âge on dira que c’est « l’art de rendre à chacun le sien », aujourd’hui en considère le droit comme une science alors que l’on sait que ce n’est pas une science exacte. Comme toute science, le droit constitue un ensemble de connaissances, ledroit inclue l’art de « dire le droit », c’est-à-dire de l’adapter au problème posé.
C’est donc dire que les réponses qui peuvent être données par les juristes en formation peuvent être variables, elles ne sont jamais certaines. Pour dire le droit, il faut avoir bénéficié d’une culture spécifique qui a été en général dégagée par les philosophes, qui a été enracinée par les historiens etnécessairement l’étude de droit s’inscrit dans un contexte historique que l’on ne peut pas ignorer.
Le droit, historiquement, a des racines qui remontent a des temps très anciens. Cela signifie que aussi que géographiquement, le droit est propre à chaque civilisation. On étudiera les origines directes ou indirectes du droit. En arrière front, le cas Français s’inscrit dans une tradition qui ne lui est paspropre mais qui est de l’Europe occidentale. Le droit qui est notre dérive du mot latin directum, qui signifie « droit au sens d’une ligne droite », qui s’oppose au terme de tortum (tordu etc…), c’est la même racine pour plusieurs langues. Ces racines sont indo-européennes, cette racine se retrouve non seulement dans directum mais aussi dans régula (la règle). Cependant, à Rome l’a finalementemporté pour le droit « jus », on retrouve ce terme dans les mots comme « juge, juriste, jurisprudence, judiciaire, juridique ». Il y a une civilisation juridique commune aux différents droits européens.
Le droit contemporain est issu d’une longue tradition comme tous les autres droits européens, une tradition qui puise ses sources principalement dans deux droits qui ont constitués les piliers desrègles, le droit romain et le droit canonique.
Le droit romain :
Droit à Rome en 753 av JC, cette ville de Rome va connaitre une évolution politique absolument exceptionnelle, elle est passée d’un régime de royauté à un régime de république (5 siècles) puis qui s’est clôturé par un vaste empire. Cette île a tellement étendu son territoire qu’elle s’est élargie vers l’Italie, puis la Grèce pour enfindominer tout l’espace méditerranéen.
Cet empire a laissé une empreinte profonde dans toutes les régions conquises, elle a perduré.
Les romains ont emprunté beaucoup à la Grèce, des valeurs littéraires, les doctrines philosophiques, mais ils l’ont fait avec beaucoup de pragmatisme et c’est ce qui caractérise et influence le droit romain. Ils ont fait évolué les règles, avec un système juridiquecomplexe et varié qui a su s’adapter aux situations nouvelles quel quelles soit (relations commerciales, évolution du droit pénal).
Ces romains ont établi un système juridique mais ils ont surtout développé une véritable science du droit, réflexion juridique et intellectuelle qui vient de l’inspiration grecque. Cela a donc marqué l’évolution de l’Europe.
Quand on évoque Rome, on associesouvent le droit et l’art de la construction parce que ce sont 2 domaines dans lesquels les romains ont excellé. Si l’on parle d’empire romain, il était loin d’être homogène, sur le plan culturel et linguistique, les populations dominées ont conservé quand même une marge d’autonomie, de tradition. Ce qui était sûr c’est que le latin était la langue administrative, du pouvoir qui s’imposait àtous. C’était bien pour cela qu’elle a demeuré la langue de l’église chrétienne jusqu’au Vatican.
A partir du règne de Dioclétien qui en 285 av JC a imposé un système de tétrarchie (division de l’empire en 2, séparation de la partie occidentale et orientale), quand il a mis cette tétrarchie, il y avait 2 empereurs qui prenaient les décisions. Cette division de l’empire en 2 parties est finalement...
tracking img