Histoire du droit : les type d'organisation sociales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2256 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SECTION 1: LES TYPES D'ORGANISATIONS SOCIALES

§1 : Le clan

I) Les enseignements de la sociologie primitives

A) définition

ensemble de famille associés par une parenté réelle ou fictive, fondée sur l'idée de descendance d'un ancêtre commun. Connaissance de cette origine qui prend un caractère mythique.
Personnalité juridique patrimoine et institution politique (chef, conseil,assemblées, fêtes coutumes, symbole, sanction).
Cette appartenance se traduit par des droits et des obligations.

Clan
Tribu
Clan
Nation ou peuple
Clan
Tribu
Clan

B) Unités sociales plus récentes

1) la phratries

ensemble de clans dont les membres se considèrent comme liés les unsaux autres par une règle de filiation unilinéaire.

2) la tribu

Groupe humain rassemblant plusieurs familles sous l'autorité d'un même chef et sur un territoire donné.

II) Le clan dans la société

Sédentarisation = les clans ne sont plus des groupements humain mais ils sont une situation géographique.

A) Clan hébreux, Canaan.

La période des patriarches est marquées parl'apparition des premiers groupes hébreux en Canaan et par la descente de certain d'entre eux en Égypte. Les tribus vivent des troupeaux et d'élevage. Les ânes et les mulets transportent les tentes avant l'utilisation du chameau vers 1500 (avec lui, ils rentrent dans le désert). 12 tribus d'Israël où il y a des clans. Chaque clan est composé de maison père.
Chef souverain, chef de clan, chef de maison despères gouvernent la tribu. Ils assument les fonction politique et judiciaire. Élection.

B) Chez les peuples indo-européens (ex: Rome)

3eme et 2eme millénaire av. JC.
Concordance régulière antre leur déclinaison nominale, conjugaison verbales, suffixe de dérivation et etc prouve l'existence d'une parenté entre les langues dite indo-européenne (ex: latin et langues romanes qui en sont issus).Beaucoup de point commun au niveau de la mythologie.
Les migrations donne à la langue à l'état brute des forme d'ordre d'innovation.

1) la gens (= genos)

description, pater gentis, fides :
Sous ensemble de la phratrie et regroupement des familles ayant un ancêtre commun (croyance). Culte du père fondateur.
« Pater » chef, possède l'autorité, droit de vie et de mort sur ses« enfants », prêtre de culte familiale. Les efforts individuels doivent être orientés dans l'intérêt du groupe. Si un membre est tué ou offensé , la gens se doit de demander vengeance (=origine des haine héréditaire entre genê)
« client », n'appartient pas à une famille mais qui demande à en faire partie (esclave ou personne qui vient de loin). Pour y arriver, il fait des corvées et doit obéissance, respect,venir au secours de la gens. Son adhésion peut prendre beaucoup de temps.

origine de la gens, Eupatrides, Romulus, Patriciat.
Eupatrides = familles nobles d'Athènes.
Patricien = citoyen romain qui appartient , de par sa naissance, à une classe supérieure (aristocratie). Jouis de nombreuses prérogatives. Opposé des plébéiens.

Société composé de plusieurs gentes (groupe religieux, politique)même tombeau pour les même nom de famille.

Conubium = mariage. Possibilité pour une gens de prendre dans une autre gens un ou une jeune homme ou femme. Sorte d'exogamie qui deviens un peu plus tard une règle pour des raisons médicales. Cela reste néanmoins une horreur. Il permet de resserrer les lien pour des raisons politique eco et etc.. Sa dissolution est très dure.

Recherche de rapportmagico-religieux = recherche d'efficacité du rite avec par exemple les auspices (regarder l'avenir avec le vol des oiseaux).

Société patriarcale = détention de l'autorité par les hommes. Néanmoins à l'intérieur de la famille, la femme a une place très importante.
Esclave: prisonnier de guerre qui a sauvé sa vie.

2) tribus et curies

Avant JC, la péninsule italique est peuplé de...
tracking img