Histoire du livre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8038 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'Antiquité – Le Moyen Age

Chapitre 1 : La Naissance de l'Écriture.
Les images dessinés dans les grottes par les Homos Sapiens en 40 000 av J-C.
Les débuts de l'écritures commencent en 4 lieux :
Mésopotamie
Egypte
Chine
Amérique Centrale
Tous les système d'écritures sont nés : écriture logographique et phonétique. Il n'y a aucune explication quant à l'invention en 4 lieux différentsd'un même type d'écriture.

I - La Mésopotamie
La Mésopotamie regroupe les plus vieux écrits connus vers 3 300 av JC. Exactement à Ubuck (Sud de l'Irak actuel). Cette invention est dû aux Sumériens installés depuis 3 500 av JC. Ce fut une civilisation prospère et de grand rayonnement. L'écriture est entrainé par le dynamisme des échanges car ils sont en relation avec d'autre peuples. L'écriture sedivise en un grand espace géographique.
Les plus vieux écrits sont de nature juridique. Vers - 2 500 l'écriture évolue vers des récit avec L'
Épopée de Gilgameck. 'œuvre la plus achevé et la plus connue écrite vers - 2 000. Les premières inscriptions ont été dessiné sur de l'argile à l'aide d'un calame et plus rarement dans la pierre.
Plusieurs :
Le réel : signes simplifiés qui représententdes objets ou des être vivants. Ce sont des pictogrammes.
2ème groupe : donne une forme visuelle à ce qui n'est pas figurative. Idéogrammes ou déictogrammes.
3ème groupe : composés d'agrégats de 2 ou 3 signes ce sont des sillogigrammes.
L'écriture sumérienne n'est pas uniquement logographique. Elle est aussi phonétique. Ils utilisent les les rébus. C'est un système mixte que l'on retrouve danschaque écriture. L'écriture est le fuit de la volonté de construire un système cohérent.
L'écriture sumérienne prend au fil des siècles une alluré cunéiforme. Il n'y a plus de signes réalistes.

II - L'Egypte.
L'écriture apparaît vers 3 200 av JC. Le long du Nil. Le document le plus ancien est une palette de pierre du Pharaon Narmer (- 3 10). L'écriture était sacrée avec Thot. C'est uneécriture hiéroglyphique composé de 700-800 signes. Puis elles se complique soit 5 000 signes à l'époque gréco-romaine romaine. C'était une écriture solennelle gravée en creux ou en relief. Il en existe 3 sortes :
logogramme : un signe = un mot.
Phonogramme : un signe = un son
déterminatif : ne se prononce pas mais sert à catégoriser.
Vers 2700, apparaît le hiératique (+ rapide) et le dématique quiest l'écriture populaire, plus courante.
Mais les hiéroglyphique restent pour les monuments. Les égyptiens écrivaient sur des supports variés. Les hiéroglyphes sont dessinés (les humains de profil). Les proportions des hiéroglyphes ne dépendent pas de ceux qu'ils représentent. Les hiéroglyphes peuvent être de droite à gauche ou de gauche à droite mais de bas en haut en verticale. Inscrire un nomc'est le rendre immortel. Seul 1% des Égyptiens étaient alphabétisés.

III - L’Avènement de l'Alphabet.
Pour former des mots, des idées, il faut connaître un grand nombre de symbole. Alors qu'en alphabet, il faut reproduire des sons. On réduit le nombre de signes (+ simple). Le plus vieux connu est l'alphabet ougaritique (30 signes cunéiformes) en Syrie actuelle vers –1500. Le premier alphabeton cunéiforme est apparu en Phénicie (Liban actuel) vers -1400 avec 22 signes consonantiques et s'écrivait de droite à gauche.
Les Phéniciens commerçaient avec la Méditerranée. A l'occasion de ses échanges, ils font connaître leur alphabet. Vers le 8ème S. ils font apparaître un alphabet araméen proche du phénicien.
Apparaît ensuite l'hébreu vers 700 av JC. Elle a peu évolué depuis. Les grecsadoptent ensuite l'alphabet phénicien en y ajoutant des voyelles. Ce n'est pas la première écriture. Les signes s'écrivaient de droite à gauche. Ensuite ils l'écriront en boustrophédons, puis de gauche à droite dès le 5è siècle. Il comporte 24 lettres.
Ils ont ensuite communiqué leur écriture aux Etrusques. Au IVè S. les Etrusques sont chassés de Rome par les Latins qui leur empruntent leur...
tracking img