Histoire du profiling criminel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6325 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire du profiling criminel

Les origines du profiling criminel peuvent être retracées jusqu’au début des années 1800, avec les travaux de Cesare Lombroso, Alphonse Bertillon, Hans Gross, Ernest Kretschmer... Tous ont apporté leur petite contribution à un champ de connaissances, bien qu’ils soient rarement considérés comme des spécialistes du "profiling criminel", notamment parce que leurstravaux reflétaient souvent les idées reçues de leur époque.
Le Docteur Brussel, qui a créé les profils psychologiques du tueur fou à la bombe de New York et de l’Etrangleur de Boston (entre autres) est, lui, considéré comme le père du profiling moderne. Un agent du FBI a même fait appel à lui, en 1969, pour l’aider à mettre en place un département dédié au profiling.
Le Docteur Bond et Jackl’Eventreur
Le Docteur Thomas Bond, un médecin, a laissé à la postérité ce qui est sans doute le premier profil criminel, celui de Jack l’Eventreur.
Bond, un chirurgien qui travaillait pour la police, réalisa l’autopsie de Mary Kelly, la dernière victime de l’Eventreur. Dans ses notes, datées du 10 novembre 1888, il mentionnait la nature sexuelle des meurtres et la rage que les terribles mutilationsmettaient en évidence. Le Dr. Bond essaya de reconstruire le meurtre et d’interpréter le comportement de l’assassin : il finit par établir un "profil", des traits de personnalité du tueur, afin d’aider les enquêteurs.
Selon Bond, les 5 meurtres avaient été commis par une personne seule, dotée d’une solide force physique, et qui était sûre d’elle. L’Eventreur semblait être un homme inoffensif ettranquille, peut-être d’age moyen. Il était sûrement bien habillé et portait sans doute un long manteau pour cacher les taches de sang qui couvraient ses vêtements. C’était sans doute un homme seul, sans réelle occupation. Un excentrique mentalement instable.
L’Eventreur souffrait peut-être de "Satyriasis", une déviance sexuelle que l’on appelle aujourd’hui "hypersexualité".
Selon Bond, le tueurn’avait aucune connaissance médicale (Bond était chirurgien) et n’était pas médecin, ni même boucher.
Le Docteur Bond pensait que la proposition d’une récompense pourrait pousser ceux qui connaissaient cet homme discret mais étrange à se rapprocher de la police.

Le profil psychologique de Hitler
En 1943, alors que l’Allemagne Nazi commençait à subir des défaites, l’Office of StrategicServices (OSS, les services secrets américains, futur CIA) demanda au Docteur Walter Langer, un psychanalyste new-yorkais, de dresser un "profil psychologique" d’Adolf Hitler. L’OSS désirait en fait obtenir une analyse comportementale et psychologique en vue d’affiner ses stratégies, et de prédire le comportement futur de Hitler.
Le Dr. Langer, aidé par le Dr. Henry Murray (psychologue à Harvard),utilisa notamment des discours de Hitler et son livre "Mein Kampf" ainsi que les entrevues avec plusieurs centaines de personnes qui avaient côtoyé Hitler. Ils produisirent un profil de plusieurs centaines de pages décrivant les traits de comportement probables d’Hitler ainsi que ses possibles réactions à l’idée que l’Allemagne pourrait perdre la guerre.

Le Dr. Langer décrivait Hitler comme unhomme méticuleux, conventionnel, prude concernant son apparence et son corps. Il se considérait comme un porte-drapeau pour l’Allemagne, mais était bien moins courageux que ce qu’il voulait faire croire. Il avait des phases maniaques : il craignait la syphilis, les germes et la pleine lune... Il avait tendance à parler en long monologue plutôt qu’à converser avec les autres. Il avait des difficultés àétablir des relations intimes avec qui que ce soit.
Le profil pointait également un complexe d’Oedipe, à cause duquel Hitler ressentait le besoin de prouver sa virilité à sa mère... et qui aurait provoqué des déviances sexuelles (coprophilie et urophilie).
Bien que ne faisant pas de sport, il était en bonne santé, et il était donc peu probable qu’il meurt de cause naturelle. Toutefois,...
tracking img