Histoire du sport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1733 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Problématique : « quels sont les enjeux du développement du sport moderne entre le milieu du XIXème Siècle et XXème siècle ? »

Malgré ces premières apparitions à la fin du XVIIIème siècle, le sport ne commencera à se développer qu’à partir de 1850. En effet, à cette époque, l’avance technologique mais aussi industrielle de l’Angleterre permet aux travailleurs d’avoir plus de temps libre pourpratiquer des activités physiques avec un calendrier précis, se jouant dans des lieux précis mais aussi avec un règlement précis que l’on appellera plus tard « sports modernes ».
Mais on peut se demander jusqu’à la veille de la première guerre mondiale, comment se sont développées ces différentes activités ? Mais également quelles sont les personnes qui ont voulu développer ces activités, etdans quels buts ?
Nous verrons donc dans un premier temps que des enjeux tels que sociaux et politiques sont mis en jeux à cette époques veulent développer le sport pour démontrer la puissance du pays.
Dans un deuxième temps, nous étudierons que des enjeux économiques sont également présents à l’époque où le capitalisme commence à se développer dans certains pays.
Enfin, dans un troisièmetemps, nous analyserons que des enjeux socio-culturels sont également important là où les sociétés commencent à changer de comportements.

Donc dans un premier temps, nous allons donc qu’en 1850, l’Angleterre est des premières puissances industrielles et permet aux travailleurs d’avoir plus de temps libre grâce à l’apparition des « machines » ainsi pratiquer des jeux mais qui sont très violents avecdes blessés ou même des morts. Les anglais de la haute classe décident alors d’organiser différentes chasses aux renards qui se distinguent des autres chasses puisque les chasseurs n’ont pas d’armes, ils se contentent seulement de guider leurs chiens qui retrouvent la trace du renard. On commence à parler de sport car on retrouve l’idée de classification et de compétition. Et ce genre decompétitions permet de rediriger les violences des guerres dans le sport et même si elle encore vraiment violente au début, celle-ci commence à s’estomper avec l’apparition de règlements plus stricte. De plus pour Norbert Elias « le sport a pour fonction de susciter des tensions et des émotions dans des sociétés qui n’ont pas l’occasion ». Puis apparaîtra au fil des années de sports comme lefoot-associations, ou encore le basket dans le but de se distraire également dans des conditions moins violentes.
Ensuite, dans un second temps, à cette époque en plus d’être une puissance industrielle, l’Angleterre est la première puissance coloniale dans le monde et les anglais sont présents partout dans le monde, en Asie, en Afrique, et même en Europe ou beaucoup d’anglais vivent dans des pays comme laFrance ou ces jeux violents existent encore. Les anglais décident du coup de ramener leurs activités dans les différents pays pour se distraire à leur façon mais également en se distinguant des habitants du pays puisqu’on remarque qu’au début de l’implantation dans les premiers temps sont créés par des anglais pour des anglais, les étrangers ne peuvent pas pratiquer avec eux. Mais cette implantationdans ces pays colonisés permettra aussi aux anglais de se mettre en avant et de montrer à ces pays qu’ils sont en quelques sortes développés et que ces pays soient en admiration devant eux. Grâce à ces sports, l’Angleterre montre sa supériorité aux autres pays.
Dans un troisième temps on remarque que, toujours en Angleterre on remarque que le sport et son développement permet à la démocratie dese développer également, en effet, pour certains comme Norbert Elias le sport est le reflet de la démocratie, car à cette époque, le roi ne décide et doit laisser la parole aux parlementarismes qui sont les « gentlemen farmers » qui sont divisés, ils doivent donc se canaliser tout comme le dans le sport ou la violence permet de canaliser ces violences. Pour Elias toujours, le sport permet « le...
tracking img