Histoire du systeme francais en france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire du système bancaire en France (1)
Créé le : samedi 10 octobre 2009 - Dernière mise à jour : mercredi 11 novembre 2009 par Simonnet Jean-Paul
Sommaire
• 1945 - 1980 : dynamisme et cloisonnement du système bancaire
• Les banques se transforment sous l’effet de la crise du début des années (...)
Le système bancaire représente aujourd’hui entre 2,6 % du PIB, et environ 400 000salariés [1], près de 651 établissements de crédits (banques, banques mutualistes ou coopératives, Caisses d’épargne et de prévoyance, caisses de crédit municipal, sociétés financières et institutions financières spécialisées), dont environ 400 banques. [2]
Il est très diversifié, comportant des établissements qui se différencient, en particulier, par les fonctions et la nature des opérations qu’ilseffectuent, la taille, le statut juridique, la nature du capital...
- La loi du 2 décembre 1945établit le principe de la spécialisation bancaire.
- Entre 1966 et 1969, les réformes “Debré-Haberer” [3] introduisent la “déspécialisation” ouvrant ainsi la voie à la déréglementation financière.
- En 1982, trente-six banques sont nationalisées.
- En 1984, la loi bancaire redéfinit le cadrejuridique de la profession.
- Le mouvement de privatisation décidé par une loi de 1986 s’amorce en janvier 1987 et a concerné depuis les plus grandes banques. Un intense mouvement de restructuration (avec une dimension internationale) caractérise la fin des années 90 et se poursuit depuis.
- La libre circulation des capitaux décidée en décembre 1993 accélère les mutations indispensables pour lepassage à l’euro.
- La loi de modernisation des activités financièresdu 2 juillet 1996 modifie la loi bancaire de 1984.
- De 1999 à 2002 les banques doivent gérer la mise en place de l’euro dans un climat de forte concentration et restructuration bancaires.
- Depuis le début des années 2000 les activités de banque en ligne ce sont développées.

1945 - 1980 : dynamisme et cloisonnement dusystème bancaire.
Lorsqu’il faut réorganiser le système de financement de l’économie française en 1945 de nombreux facteurs vont déterminer une orientation décisive vers le contrôle public de ce système.
• Les circuits de financement doivent assurer une reconstruction rapide à partir d’une situation de pénurie. Il faut donc fixer des priorités, collecter l’épargne encore disponible, et gérer lecrédit.
• Les partis politiques qui vont occuper le pouvoir sous la quatrième République sont orientés à gauche.
• Les marchés financiers qui ne jouaient déjà pas un rôle important avant la guerre vont voir celui-ci se réduire à un rôle d’appoint uniquement pour les grandes entreprises. Les banques ont une « image négative » reprenant la dénonciation du « mur d’argent » et des « 200 familles » néependant le Front populaire.
La loi du 2 décembre 1945 est la transcription juridique de cet état d’esprit. En décidant la nationalisation complète de la Banque de France et des quatre grandes banques de dépôts : Crédit Lyonnais, Société générale, Banque nationale pour le commerce et l’industrie, Comptoir d’escompte de Paris [4] , et celle des grandes sociétés d’assurance la loi donne auxpouvoirs publics le contrôle du financement de l’économie.
La même loi reprend l’essentiel de la réglementation de Vichy, et établit une cloison étanche entre les banques de dépôts, qui doivent privilégier les emplois liquides, et les banques d’affaires, qui ont évité la nationalisation et peuvent prendre des engagements longs. La spécialisation bancaire dominera le système de financement françaisjusqu’au début des années 1980 en dépit des tentatives d’aménagement adoptées dès la fin des années 1960.
L’État a donc pris en main l’essentiel du crédit. Pendant une vingtaine d’années, les banques nationalisées se consacrent à la collecte de l’épargne à court terme, elles soutiennent les émissions du Trésor tout en participant au financement de la reconstruction et de la modernisation de...
tracking img