Histoire du vin et de la vigne en france des origines à nos jours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 75 (18682 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’histoire du vin et de la vigne en France des origines à nos jours.

« LE VIN EST SENTI PAR LA NATION FRANÇAISE COMME UN BIEN QUI LUI EST PROPRE, AU MÊME TITRE QUE SES TROIS CENT SOIXANTE ESPÈCES DE FROMAGES ET SA CULTURE. C’EST UNE BOISSON TOTEM, CORRESPONDANT AU LAIT DE LA VACHE HOLLANDAIS OU AU THÉ ABSORBÉ CÉRÉMONIEUSEMENT PAR LA FAMILLE ROYALE ANGLAISE ». (BARTHES, 1957)

Sommaire

I.Les origines de la vigne en Gaule : de la colonisation grecque à la chute de l’empire romain

1. La vigne en gaule : le rôle des grecs à l'époque d'Auguste.
2. La vigne en Gaule à l'époque impériale romaine
3. L'admirable viticulture gauloise perdure après le monde antique

II. Le vin au Moyen Age

1. Moyen Age : Place du vin dans la société et dans la religion
2. A la découverte dessaveurs du Moyen Age sur la route du vin
3. Le commerce médiéval

III. Le vignoble moderne et contemporain
1. Le temps des problèmes : problèmes de cépages et le fléau du phylloxéra
2. Nouvelles techniques de vintage et Authenticité : Appellation d’Origine Certifiée
3. Le défi de nouveaux pays
Introduction

« Le vignoble français est un monument romain, et des mieux conservés qui soientsur notre sol». Roger Dion, Normalien, agrégé d'histoire et géographie.

A la tienne ! A la nôtre ! A la vôtre !
Un tire-bouchon, un verre, un rayon de soleil…suffisent pour tirer un immense plaisir d’une bouteille de vin. Mais quel dommage si la bouteille est tiède au lieu de fraîche, si le tire-bouchon casse le bouchon, si le vin n’est pas en accord avec les mets…
Le vin a une longuehistoire et chaque bouteille peut avoir la sienne. Il a traversé de nombreuses civilisations et l’étude de l’histoire du vin et de la vigne en France des origines à nos jours nous plonge dans plus de 7000 ans d’histoire.
Le vin, divin liquide, est lié depuis les origines à l’histoire de l’Humanité. C’est la plus ancienne des boissons exceptée l’eau et le lait maternel. Les vignes sont l’essence duvin, ce sont des lianes de la famille desVitaceae, dont on tire un jus, le moût, qui devient du vin après fermentation.

Citons la définition œnologique et règlementaire du vin : c’est « le produit obtenu exclusivement par la fermentation alcoolique totale ou partielle, de raisins frais, foulés ou non, ou de moûts de raisin » (R.CE 1493/1999)

Rappelons-nous déjà de Noé dans la Genèse, « Noé,s'appliquant à l'agriculture, commença à cultiver la terre, et il planta une vigne, et il but du vin et il s'enivra». (Gen. IX. 20, 21). Dans l'Ancien Testament, le premier acte de Noé après le Déluge est de planter une vigne au pied du mont Ararat. Le vin est aussi ancien que les religions elle mêmes.
C’est en Egypte que l’on a retrouvé les plus anciennes activités liées à la viticulture. LesGrecs et les Romains, grands amateurs de vin, ont rendu hommage à ce breuvage en lui dédiant un dieu : appelé Bacchus par les Romains, Dionysos par les Grecs et, dans l'Antiquité, le dieu de la Vigne et du Vin. II symbolise le délire mystique, par opposition au mythe d'Apollon imprégné d'harmonie raisonnée. Mais il est impossible de savoir qui fut le premier vigneron. Ce peut être un secret délivréde la terre elle-même : on peut très bien faire du vin avec des raisins sauvages grâce aux sucres concentrés dans ses grains et à son jus abondant, le raisin fermente alors naturellement. Et la fermentation produit de l’alcool, il suffit pour cela que le raison soit mûr et que son jus entre en contact avec des levures naturellement présentes sur la peau des baies.

La civilisation gréco-latineà laquelle la France appartient est une civilisation de la vigne et du vin. La légende, l’Histoire, la religion, l’art, les courants commerciaux sont les fils conducteurs qui permettent de suivre la route des vins entre la France et les premiers foyers producteurs de la vigne.
A l’origine de la vigne et du vin en Gaule, il y a les Phocéens, fondateurs de Marseille vers 600 avant Jésus Christ,...
tracking img