Histoire du vin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (728 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Mésopotamie :

L’origine du vin provient du néolithique, en Mésopotamie, où, entre 8 000 et 4 000 ans avant J-C la vigne sauvage est domestiquée et des solutions sont trouvées pour limiter lafermentation du raisin qui sinon devient du vinaigre. C’est à cette époque, que la première divinité en rapport avec le vin fait son apparition, la déesse des Sumériens : Gesthin. Cette déesse, dontle nom signifie mère-cep, aurait donné naissance aux vignes et donc au vin. La civilisation située au nord du croissant fertile, actuel Irak, fait des échanges commerciaux avec d’autres civilisationsqui commencent à produire leur propre vin. C’est ainsi que la viticulture se développe vers le sud, jusqu’à l’Égypte.

L’Égypte : dates !!

Pour les égyptiens, le vin est avant tout un produitimporté dans le pays, il est réservé au pharaon, qui en emporte avec lui dans l’au-delà afin d’atteindre l’immortalité. Le vin à été associé à la divinité Ra, dieu du soleil, mais aussi à Horus, qui estla manifestation du pouvoir solaire sur terre, le pharaon en est la réincarnation. Peut à peut, le vin est produit sur place, ce qui permet à d’autres classes sociales de le consommer. Cependant, levin n’a jamais été considéré comme une boisson nationale. C’est plutôt la bière qui est consommée par les classes sociales plus modestes. Le commerce du vin poursuivra sont chemin vers l’occident grâceaux envahisseurs Grecs qui commencent à l’importer. La viticulture, quand à elle, se diffuse dans les îles méditerranéennes telles que la Crète ou Chypre.
La Grèce : dates !!!

En Grèce, laviticulture devient très importante, elle est réservée aux personnes dites « civilisées ». On associe au vin le dieu Dionysos, qui est aussi le dieu des excès, de la vigne, du théâtre et de la tragédie.Dans cette démocratie qu’est la Grèce, le vin subit des réglementations strictes. Il ne peut être consommé sur les voies publiques sauf durant les dionysies qui sont les processions annuelles dédiées...
tracking img