Histoire generale art grec

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de la Grèce

1.1. Tableau résumé de l’histoire de la Grèce

|LE NEOLITHIQUE : 6500-3200 |Néolithique Ancien : 6500-5750 avant JC. |
| |Néolithique Moyen : 5750-4700 avant JC. |
||Néolithique Récent : 4700 à 3200 avant JC. |
|LA GRECE PROTOHISTORIQUE : 3200-1200 |Cultures de Sesklo et Dimini : 3200 -2600 avant JC. |
| |Helladique ancien : 2600 - 2000 avant JC. |
||Helladique moyen : 2000 - 1600 avant JC. |
| |Helladique récent : 1600 - 1200 avant JC : Mycènes |
|LES SIECLES OBSCURS : 1200-700 |Période « submycénienne » : 1200–1015.|
| |Période « protogéométrique » : 1015-875. |
| |Période « géométrique » : 875-780. |
|LA PRIODE ARCHAIQUE : 780-480 | |
|LA PERIODE CLASSIQUE : 480-323 |Période préclassique : 480-450 |
| |Premiers classicisme : 450-404 |
| |Secondclassicisme : 404-323 |
|LA ËRIODE HELLENISTIQUE : 323-31 |  |

1.2. Le « submycénien » et l’âge obscur : 1200-875

|[pic]|
|Carte des principaux sites mycéniens. (Art grec) |

|[pic] |
|Centaure en terre cuite trouvé à Lefkandi.Style protogéométrique, seconde partie du Xè avant JC. La pièce, en deux parties, fut |
|découverte dans deux tombes différentes. (Art grec) |

La civilisation mycénienne disparaît brutalement vers 1200 avant JC., sans doute sous les coups des « Peuples de la mer », (bien que cette thèse soit trèscontroversée et reste hypothétique) ; puis arrive un nouveau peuple, celui des Doriens, se heurtant çà et là à une vigoureuse résistance. Il faut plus d’un siècle pour qu’Achéens et Doriens arrivent à coexister à peu près pacifiquement…
Le fait nouveau c’est qu’une société agricole éclatée remplace le système centralisé précédent. Les grands palais mycéniens sont totalement ruinés. Plus aucunegrande construction en pierre n’est entreprise ; les grandes tombes collectives sont remplacées par de modestes tombes individuelles ou par l'incinération ; la navigation s’interrompt, et par conséquence le travail du métal disparaît, faute de cuivre et d’étain ; le « Linéaire B » disparaît ; de grandes régions se désertifient (Laconie, Messénie…). Seule subsiste la céramique.
|[pic]...
tracking img