Histoire la mode integral

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10266 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
On parle souvent de mode… mais qu’est-ce que c’est la mode? Quand est-ce qu’elle est apparue ? Eh bien, on pourrait définir la mode comme une tendance dans la manière de se vêtir, conformément au goût d’une époque dans une région donnée. C’est un phénomène qui implique le collectif de la société. Comme on sait, il y a plusieurs facteurs qui sont liés très directement avec la mode. Le plusdéterminant est la recherche d’une esthétique, mais on trouve aussi la mode comme un moyen d’affirmer son rang social, son pouvoir d’achat ou sa personnalité.
Ces facteurs-là sont propres aux sociétés « non-antiques » pour ainsi dire, où le vêtement dépasse le fait banal de se vêtir et il n’est plus un élémentpour  la surveillance mais une question d’appartenance social. On arrive ainsi à la question dela date de naissance de la mode.
Pensez-vous que la mode est atemporelle ? Qu’elle a été toujours présente dans la conscience humaine? Moi, je crois que non. Évidement, je ne m’imagine pas nos ancêtres en bavardant sur ses vêtements, ou sur les peaux des bêtes ou les plumes qu’ils porteront le jour d’après… C’est fou ça ! On ne peut pas parler de mode à ce temps-là… mais que pensez-vous del’ancienne Egypte ? des Romains ? de la Grèce antique ? Là, je trouve que le phénomène de la mode est déjà en bouillonnement. On voit déjà qu’on donnait beaucoup d’importance aux nouveautés de la confection et qu’on faisait du vêtement, comme aujourd’hui, un instrument de distinction social. Voilà, la mode naît presque liée au fait de s’affirmer dans le pouvoir.

Bref, si le vêtement a un caractèreplutôt atemporel, la mode, à son tour, elle ne l'a pas. Au début de l’humanité, le vêtement n’était que fonctionnel. Mais très vite on a commencé à l’améliorer, à le teinter, à le coudre… On le personnalise pour marquer la tribu, la famille, le sexe… et le pouvoir. Peu à peu que le temps passe, cette customisation est aux dépens d’un motif de séduction ou de beauté.
On verra dans la prochaine entréeque c’est au Moyen âge qu’on peut rattacher plus probablement les premiers phénomènes de mode telle que nous la percevons à l’actualité(ou au moins quelque chose de pareil).
À ne pas rater!!! ;)
Posté par lau_ra à 23:06 - Commentaires [0] - Rétroliens [0] 
PARTAGER :
31 mars 2010
MOYEN ÂGE
MOYEN ÂGE
Comme je disais, les premiers phénomènes de mode sont plus probablement à rattacher au MoyenÂge lorsque se produit ce qu’on appelle la « Révolution vestimentaire du début du XIVe siècle » : pour faire bref, on commence à porter les vêtements qu’on portait sous l’armure mais sans l’armure ce qui a été à peu près choquant.
Le concept de la beauté parfaite se définit au XIIIe siècle, plus particulièrement en France et en Italie. L’apparence extérieure prend de l’importance. L’apparencedevient peu à peu signe d’appartenance sociale. Les groupes et les corps de métiers tendent à se différencier par la forme ou la couleur de leur tenue qui devient pus cariée et riche grâce aux apports des croisades.
Au XVe siècle, la garde-robe se divise horizontalement et le corps se corsète, le vêtement en soulignant les formes, tant masculines que féminines. Vers 1467, les robes se bordèrent defourrures. Le costume féminin au Moyen Âge présentait certaines caractéristiques plus ou moins générales : le haut du corps était gainé tandis que le bas était allongé par la traîne, la silhouette cambrée au niveau des reins, large sur les hanches, ajusté sur le buste. Les coutures cintrées affinaient la taille. À cette époque, les tailles fines et les silhouettes affirmées étaient très en vogue.Après cela, elles devaient d’abord mettre un corset et après enfiler plusieurs jupons. Normalement, un d’entre ces jupons avait la particularité d’être raidi par des fils de fer pour créer l’effet «  cloche ».
Les femmes étaient relativement sophistiquées. Elles portaient des robes faites de dentelle, de soie ou de velours et aimaient être élégantes. 

Pour ce qui est des hommes, ils...
tracking img