Histoire : le consensus republicain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1987 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
BELIN/ Histoire 1ère L, ES, S
La République triomphante de la Belle Epoque
Dossier : Le consensus républicain (pages 128-129)
Questions page 129

1) Le Document 1 est le texte d’une conférence faite par un instituteur en 1899.
Cet instituteur rappelle que « La Troisième République, le gouvernement actuel, date du 4 septembre 1870» : à l’époque, paradoxalement, les Royalistes étaientmajoritaires à la première Assemblée Nationale élue en 1871.
Peu à peu, les Républicains vont enraciner un système économique et social : le système républicain.
Le modèle républicain, c’est la volonté d’élargir les libertés reconnues à l’individu et d’installer définitivement la démocratie par l’éducation des citoyens.
Conformément à l’héritage de 1789, les Républicains font de la liberté la basedu régime. Les lois de 1881 élargissent les libertés publiques : la liberté de réunion et d’affichage est rétablie ainsi que la liberté de la presse, qui favorise le débat politique.
En 1884, la loi Waldeck-Rousseau autorise les syndicats. La loi de 1901 institue la liberté d’association.
Ainsi, l’instituteur souligne que la IIIème République «a fait de grands efforts pour rendre les lois plusjustes».

Cet instituteur rappelle aussi que la IIIème République «a surtout cherché à améliorer le sort du peuple, de l’ouvrier, de ce qu’on a l’habitude d’appeler le petit ». En effet, les Républicains ont d’abord laïcisé l’école publique avec les lois de Jules Ferry : Jules Ferry a instauré l’école primaire gratuite, obligatoire et laïque en 1882. Puis les républicains ont ensuite laïcisél’Etat par la loi de Séparation entre les Eglises et l’Etat en 1905.

L’école devient donc le lieu privilégié de l’apprentissage de la patrie républicaine, de ses principes, de sa langue et de ses symboles comme on le voit dans le Document 3 qui reproduit un texte écrit en 1913 par un élève d’une école primaire : cet élève parle de la devise «Liberté, Egalité, Fraternité» qui est l’héritage desvaleurs héritées de la Révolution Française de 1789. Comme le dit l’instituteur dans le Document 1, les principes de la IIIème République sont conformes à l’héritage de 1789 : «Nous allons nous entretenir d’une époque à laquelle nous devons tout ce que nous avons : je veux parler de la Révolution de 1789».

Cet élève parle aussi de la «Patrie», de «la grande famille des Français». Nous voyons icil’héritage des principes hérités de 1870, année où la République est proclamée aux Tuileries après la défaite de Napoléon III à Sedan. Dans ce Document 3, on voit nettement que la République et la Nation ne font qu’un : «Ma Patrie, c’est la grande famille des Français» est une idée patriotique que partagent tous les Français.
Peu à peu naît une identité commune au peuple républicain dont les valeurssont claires : Liberté, Egalité, Fraternité, et aussi Patrie. Cette identité commune débute à l’école gratuite et obligatoire pour tous, et les instituteurs sont les premiers à inculquer ces principes et ces valeurs de la République : «je ferai tout mon possible pour arriver à les faire connaître, ces principes devant former le catéchisme de tout républicain».
L’ensemble de l’enseignement permetde former de bons Républicains, très patriotes et attachés à la France républicaine.

2) Le document 4 est un tableau à l’huile d’Alfred Roll qui représente la première célébration du 14 Juillet. En 1880, le 14 Juillet devient le symbole de la République Française. La date du 14 Juillet a été choisie car elle commémore un des épisodes les plus marquants de la Révolution Française : la prisede la Bastille, qui était une prison, le 14 Juillet 1789. Cet évènement a symbolisé le début de la Révolution Française et la chute de la monarchie. Le 14 Juillet est donc un symbole de liberté. C’est un jour de fête laïque et nationale qui rassemble tous les citoyens sans exception.

Un an auparavant, en 1879, la Marseillaise, qui était le chant guerrier de la Révolution Française, est...
tracking img