Histoire - le monde en 1945 - ts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1189 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire
Chapitre 1 : Le Monde en 1945

Introduction
Le 2 Septembre 1945, quatre mois après la défaite de l’Allemagne, le Japon capitule. Les armes se taisent enfin, c’est la fin de la Seconde Guerre mondiale. Se pose alors, immédiatement, pour les contemporains, la nécessité de faire un bilan de ce conflit radicalement nouveau. Car 1945, c’est tout à la fois la libération d’Auschwitz (27Janvier), les bombardements de Dresde (0.3 millions de morts) et l’utilisation de l’arme atomique sur Hiroshima et Nagasaki (6-9 Août) ; mais aussi la fondation de l’ONU (Juin 1945). Année où l’on découvre donc que l’homme, que l’humain s’est détruit ; année où l’on se pose les fondements pour ne plus recommencer, pour bâtir un monde meilleur.
Se demander à quoi ressemble le monde en 1945, c’estrevenir sur l’effroyable bilan humain matériel du conflit, c’est essayer de comprendre comment celui-ci a bouleversé les individus, les Etats, les mentalités et la géopolitique mondiale. C’est comprendre que pour les contemporains, 1945 est tout à la fois le soulagement d’une fin de guerre et l’espoir d’un monde nouveau.
On peut donc légitimement se poser cette question : dans quelle mesure le mondeen 1945 est tout à la fois la fin d’un ancien monde, et le début d’une nouvelle ère ? Pourquoi peut-on considérer l’année 1945 comme l’entrée du monde dans un deuxième XXème siècle ?
On dressera ainsi d’abord le sombre tableau de l’immensité des dégâts et des traumatismes causés par la guerre, pour comprendre ensuite la volonté de reconstruction des relations internationales sur des basesinédites ; mais l’on pointera aussi finalement l’apparition progressive d’une nouvelle hiérarchie des puissances marquée par la naissance de la bipolarisation du monde.

I) Une guerre totale, source de pertes humaines et matérielles considérables et d’une violence jusqu’alors inégalée.

A- Des destructions considérables mais localisées.

- Pologne : 80% détruite.
- Yougoslavie : 60% détruite.
-France : Il faut attendre 3 ans pour un retour à la normale. La ville du Havre est détruite complètement. Les tickets de rationnement sont maintenus jusqu’en 1948.
- Allemagne : Dresde est complètement détruite par les bombardements américains.
- URSS : S’en sort moyennement.
- Etats-Unis : S’en sort intact.

B- 60 millions de morts, 30 millions de déplacés.
Raisons du grand nombre de morts :- La durée de la guerre.
- L’avancement de la technologie : aviation.
- Bombardement des civils (Guernica, Espagne).
- Extermination : Einsatzgruppen, camps de concentration.

Pays Militaires Civils % de la population Victimes juives
Pologne 300 000 5 700 000 18% 3 000 000
URSS 8 600 000 16 000 000 16% 650 000
Japon 1 950 000 680 000 4,5%

Discours du général allemand Hoepner, Juin1941 :
« La guerre contre la Russie est une partie essentielle du combat pour l’existence du peuple allemand… Chaque situation de combat doit être menée avec une volonté de faire jusqu’à l’anéantissement total et sans pitié de l’ennemi. »

C- Deux catastrophes fondatrices.

- La Shoah :
L’extermination, la Solution Finale, mise en place en 1942, est un projet d’Hitler, à Auschwitz (12 000morts/jour). La population qui découvre ces camps en 1945 n’a qu’une seule question en tête : comment cela a-t-il eu lieu ? Un « devoir de mémoire se met alors en place pour se souvenir de cette atrocité afin d’interdire sa reproduction.
Les Nazis sont jugés aux procès de Nuremberg pour les « crimes contre l’Humanité » qu’ils ont commis. On parle de génocide : intention de détruire tout ou partie ungroupe national, ethnique ou religieux.
- Hiroshima, Nagasaki : Deux villes à terre à cause d’une seule bombe.
La bombe d’Hiroshima, surnommée « Little Boy » cause la mort instantanée de 70 000 personnes. Jusqu’à aujourd’hui, le bilan atteint les 200 000 morts. La bombe de Nagasaki, surnommée « Fat Man » cause la mort instantanée de 40 000 personnes. Jusqu’à aujourd’hui, le bilan atteint les...
tracking img