Histoire : les populations civiles sous l'occupation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (303 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Brevet blanc :

HISTOIRE : Les populations civiles sous l'occupation

1/ a: Les trois expressions qui montrent que les juifs sont persécutés par les forces d'occupation allemandesont « Ces pauvres gens sont emmenés de force sans autre bagage qu'un sac a dos et un peu d'argent. » , « Les enfants rentrant de l 'école ne retrouvent plus leurs parents. », « on sépareles familles en groupant hommes, femmes, Enfants. »
b: […] que les civils allemands vivent aussi dans la terreur sont « des centaines d'avions survolent le Hollande pour bombarder etmettre en ruine les villes allemandes. »
2/ Ce document fait allusion aux problèmes des ticket de rationnement, ils sont confrontés aux privations car on peut voir que sur l'affiche« Coupez-le en tranches minces... »
3/les actions qui montrent que certains civils refusent la domination nazie sont par exemple de caché des juifs chez lui (doc1) ou alors d'organiser dessabotages (doc3) .

PARAGRAPHE ARUMENTE:
Pendant la deuxième guerre mondiale, les populations civiles sont diversement confrontés car l'Europe est presque entièrement sous la domination nazieen 1942.
Les juifs , les tzigane, les homosexuels sont persécutés, il sont emmenés de force dans des camps de concentration pour être ensuite exterminés. Il existe aussi des ghettos oùils sont isolés du reste de la population comme par exemple, le ghetto de Varsovie , 500 personnes.
Dans les zones occupés, il est mis en place des tickets de rationnement, les civilssont privés de la bonne nourriture. Ils doivent l'économiser pour ne pas mourir de faim.
Il est mis en place aussi le STO (service du travail obligatoire) Des français partent travaillé enAllemagne. L'armée allemande recrute pour combattre l'URSS.
Les populations civiles sont aussi privé de liberté car ils sont soumis a des contrôles policiers, la milice et a la censure.
tracking img