Histoire staps l1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 37 (9231 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 4 LES METHODES EN EDUCATION PHYSIQUE

Depuis Amoros, pendant 150 ans le professeur de gymnastique a à disposition des méthodes et va proposer aux élèves des exercices jusqu'en 1975.

Les différentes méthodes sont par exemple la méthode naturelle, la méthode suédoise, la méthode néo-suédoise, et la méthode sportive.

I Signification du terme « méthode » en éducation physique

Laméthode en éducation physique a deux aspects, c'est à la fois un discours et d'autre part une pratique, on part à la fois d'un système pour appliquer l'éducation physique et ensuite il y a l'affirmation doctrinale qui se propose de justifier ce que l'on fait sur le terrain.

Une méthode en éducation physique ce n'est pas seulement un mode d'emploi comme pour un réfrigérateur mais c'est aussi unejustification de ce que l'on fait sur le terrain.

En éducation physique on pratique du sport mais il y a une prise de position philosophique qui a conduit à faire du sport la pratique en éducation physique.

Il y a des buts quand on fait une pratique, avec des exercices ; on va aussi avoir des précisions sur les mises en oeuvre de ces exercices (ce n'est pas pareil avec des grands et avec despetits).

II Classification des méthodes ( Jacques Ulmann )

Selon lui on peut regrouper les méthodes en trois grandes catégories :

1 Une unité de but et unité de procédé

C'est la méthode naturelle de Georges Hébert; la durée de sa méthode va de 1914 à 1967, elle part d'un principe doctrinal : utiliser les gestes qui sont ceux de notre espèce pour acquérir un développement complet ducorps par un retour raisonné aux conditions naturelles de vie ; en gros il veut rapprocher l'homme de la nature, de ses origines.

Le grand principe doctrinal de la méthode d'Hébert c'est la nature, il pense que l'homme doit se rapprocher de la nature car c'est là qu'il doit puiser son énergie.

Le moteur de la construction c'est la nature, c'est elle qui donne les exercices à faire.

Lesexercices à faire sont ceux qu'il considère comme naturel en tant qu'être humain, nager, marcher, courir...

Il dégage dix grandes catégories d'exercices naturels regroupés en cinq rubriques : les locomotions principales (marcher, courir) ; les locomotions secondaires (la quadrupédie, nager) ; les activités de défense (la lutte, les lancers) ; les activités industrieuses (lever, porter, pousser,tirer) et enfin les divertissements (les jeux, le sport, les compétitions, la danse).

S'il n'y a pas d'espaces naturels (en ville par exemple) on essaie de s'en rapprocher avec la tenue, de ne pas trop couvrir le corps, pour qu'il soit en contact avec le soleil, le froid, même si c'est dans une ville.

Il y a le travail en plateau, on fait travailler les élèves par vagues sur la cour d'école, ilsreviennent sur les côtés.

Ces exercices sont considérés comme justes car ils respectent la nature, et de plus ils sont économiques car ils travaillent en respectant ce que l'homme est capable de faire, par exemple soulever un partenaire, le pousser.

Hébert a présenté sa méthode en 1913 à un congrès de gymnastique, cela venait s'opposer à une gymnastique militaire et suédoise.

Et enfinc'est une méthode avec laquelle on forme les éducateurs rapidement ; en 1941 c'est celle choisie par Pétain pour le peuple car elle est porteuse d'une certaine vitalité.

2 pluralité de but et unité de procédés

La méthode la plus caractéristique de cela c'est la méthode sportive, par l'intermédiaire de Maurice Baquet en 1946 ; on a ensuite les instructions officielles de 1967 et de 1985.

Icil'éducation physique a plusieurs objectifs ; tout d'abord un objectif hygiénique, ensuite un objectif psychologique de développement de la personne, avec l'équilibre affectif, et l'épanouissement cognitif ; troisièmement l'objectif c'est la socialisation, on fait en sorte que les individus s'acceptent les uns les autres.

L'affirmation doctrinale vise à développer l'individu dans sa totalité...
tracking img