Histoire vrai

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (430 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Français
Paragraphe argumenté

APPRECIATION :

L’oeuvre s’intitule « Histoire vraie » qui à été écrit par Guy de Maupassant à la fin du ⅩⅨ ème siècle. Ce conte est un récitnarratif. L’auteur fait le choix d’utiliser le registre satirique et ses procédés afin de dénoncer l’immoralité et l’hypocrisie des « honnêtes gens » et voici pourquoi :

Pour commencer, le registresatirique sert à ridiculiser ou à critiquer certaines choses par écrit mais toujours avec humour. Afin d’accentuer les défauts ou tout simplement le comportement d’une société, Maupassant se moque desa société et des classes sociales.

Ainsi, l’auteur exagère ses propos jusqu'à ce que cela devienne ridicule tout en faisant voir que se sont des hommes antipathiques. Par exemple, ligne 12 « Ilsparlaient comme on hurle » ; de plus ligne 20 « un grand diable » ; puis ligne 25 « un vieux noble déclassé », ces exemples qualifient le mauvais coté des chasseurs « impolies » .

Ensuite, l’auteurridiculise les chasseurs. Ils sont des « demi-seigneurs normands » (ligne 5) ou des « riches et vigoureux » (ligne 6) mais sont considérés aussi comme des « mi-paysans »
(ligne 6). Maupassant accentuebeaucoup leur cotés négatif dans le récit. En effet, un des chasseurs « après avoir étudié pour être prêtre » (ligne 21) est devenue vétérinaire. Un autre chasseur, a perdu son statut de noble« vieux noble déclassé » (ligne 25). Ces chasseurs sont des « ratés » et cela les rend particulièrement antipathiques, ce qui nous prévient de l’antipathie qu’on aura ensuite pour Mr de Varnetot, qui aabandonné Rose, sa maîtresse après qu’elle soit tombée enceinte.

Pour finir, Maupassant utilise principalement du discours direct dans son récit. Les paroles sont rapportées directement, pour montrerleur manière de parler.
Mr Séjour, un des chasseurs, à un accent particulier : « Crébleu, maît’ Blondel, vous avez là une bobonne qui n’est pas piquée des vers » (ligne 23), sa manière de parler ne...
tracking img