Histoire xix eme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2997 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Questions :
1. Caractériser (et justifier) les décisions du congrès de Vienne.
But,etc : Oublier les 26 ans de Rév. / Retourner à l’AR / Ne pas tenir compte des idées révolutionnaires. / remettre en place les rois détroner par Nap. / Toutes les idées d’appartenance à une nation sont bafouées par le CdV. 
Mais aussi : principe fondamental du CdV : les frontieres ne tiennent pas compte de lapopulation -> grosse erreur !. 
• Restaurer l'équilibre politique tel qu'il était en 1792 , grâce à la solidarité des monarques régnants et à leur intérêt commun à réprimer les influences révolutionnaires et libérales. ⇒ Just : Pour éviter d’autres révolutions. (Souvenez-vous, ils veulent revenir à l’Ancien Régime) • Ils ont créé des Etats-tampons autour de la France, assez puissants ⇒ Just :pour faire face à la France si elle tentait quelconque attaques militaires. (il me semble). Creation du Rme des Pays-bas au NORD, et le Rme de Piémont-Sardaigne au SUD-EST. La Prusse existe déjà mais est présente à l’EST. • Redessiner les frontières. ⇒ Just : Pour avoir un équilibre Europeen, pour éviter qu’un etat envahisse le reste de l’EU. ( ex France).  • Restauration des anciennes dynasties ⇒Just : Faire comme si aucune Rev ne s’étaient passées , donc oublier 26 ans de revolution.
1. Un état tampon est un pays situé entre deux ou plusieurs grandes puissances rivales et potentiellement hostiles. L'existence même de cet État est censée prévenir des conflits entre ses voisins, qui peuvent l'avoir créé à cette fin. Les États tampons ( quand ils sont vraiment indépendants) poursuiventune politique de neutralité.
2. L’équilibre Européen, c’est en fait l’idée d’effacer les 26ans de révolution de qui viennent de se passer et donc réinstaller les Anciens Régime ( Avec un monarque absolu aux pouvoir ), mais aussi à redessiner les frontières de L’Europe après les Batailles Napoléonniennes. Donc le congrès veut en fait récréer une nouvelle Europe, en faisant abstraction de toutce qui s’est passé dans la période révolutionnaire. Le problème est que le congrès veut récréer cette Europe sans tenir compte des aspirations et des envies des peuples ( ils décident tout eux même sans demander l’avis des autres ), ce qui va provoquer de nouvelles tension et une rebellion de la population
3.  La Restauration est une période de l'histoire de France comprise entre la chute duPremier Empire le 6 avril 1814 et la révolution des Trois Glorieuses du 29 juillet 1830. La Restauration consiste en un retour à la souveraineté monarchique, exercée dans le cadre d'une monarchie limitée par la Charte de 1814, sous les règnes de Louis XVIII et Charles X, frères de Louis XVI.Cette période est entrecoupée par les Cent-Jours du 20 mars au 22 juin 1815 pendant lesquels Napoléon repritle pouvoir1. Cet intermède permet de distinguer la Première Restauration de la Seconde Restauration. Elle est suivie par la Monarchie de Juillet de 1830 à 1848, également limitée par la nouvelle Charte de 1830, sous le règne de Louis-Philippe Ier, issu de la branche cadette des Bourbons (les Orléans). Cette période de restauration de la monarchie fut un temps d'expérimentation des débuts duparlementarisme, en préservant quelques acquis de la Révolution française. 
La période voit donc l'expérience d'une monarchie constitutionnelle, avec une période relative de paix dans un contexte international troublé. La Révolution industrielle provoque des bouleversements économiques et sociaux profonds. La politique ministérielle s'en ressent. 
En politique intérieure, c'est un retour monarchiquemais sous l'influence d'une vraie vie parlementaire, qui est marquée d'une oscillation entre Ultra-royalistes et libéraux.
1. Le principe de légitimité est une idée proposée en septembre 1814 lors du congrès de Viennes. Il consiste à ce que tout les monarques soient rétablis dans leur royaume, avec toute leur puissance pour maintenir la paix et l’ordre.
2. A
3. (1830) 3 révolutions...
tracking img