Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1026 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Kézako ?

Les Grandes Découvertes sont une période historique que l’on situe aux environs des XVe et XVIe siècle, parallèlement à la Renaissance. Elles concernent principalement l’Occident chrétien, qui se lance peu à peu à la conquête des mers et transforme radicalement le visage du monde. A l’issue de cette période, quasiment tous les continents, sauf l’Australie, sont interconnectés pardes relations commerciales. C’est aussi une période de bouillonnement intellectuel et technologique.

Origines

Plusieurs phénomènes expliquent les Grandes Découvertes. On peut les grouper en 3 parties.

Une origine intellectuelle

Il faut tout d’abord savoir qu’à l’époque, le monde est considéré comme étant une sphère ; cette sphère est au centre du monde, le soleil et les étoilestournent autour d’elle. Les différentes planètes tournent sur un principe de « cercle » ou de « ciels » : il y en a selon les écoles 7 ou 9.

Après bien des controverses, cette vision platonicienne domine et perdurera jusqu’au XVIIe siècle avec les avancées de Copernic et Galilée, non sans mal. La géographie, initiée sous l’antiquité grecque par Ptolémée, connaît elle aussi une forte expansion à la findu Moyen Age. L’arrivée de l’imprimerie au XVe siècle accentue le foisonnement intellectuel sur la vision du monde. De nombreux voyages en orient font également travailler l’imagination comme celui de Jean de Mandeville au XIVe siècle, Guillaume de Rubrouck en Mongolie, Marco Polo en Chine…

Il y a aussi une origine religieuse ; de nombreux mythes coexistent. Les Chrétiens rêvent ainsi du «prêtre Jean », héritier d’une tribu perdue d’Israël et dont le royaume viendrait à l’aide de l’occident pour prendre l’islam en tenailles. On évoque aussi le mythe du royaume des Amazones, celle du moine irlandais saint Brandan, qui aurait découvert des terres mythiques loin à l’ouest, ou encore le mythe de l’Atlantide, du royaume du roi Salomon, etc. Dans tous les cas, il s’agit de contréesfabuleuses, regorgeant de richesses.

Enfin, on notera la transmission des savoirs antiques, via les savants musulmans qui traduisaient les auteurs grecs et romains en y ajoutant leurs commentaires. Ces ouvrages arrivaient en Occident via l’Espagne musulmane, la Sicile ou encore Byzance.

Une origine politique et commerciale

A la chute de l’empire Romain, le monde chrétien est coupé en deux : unoccident ravagé par les invasions barbares, un orient intact, transformé peu à peu en Empire Byzantin. Au fil des siècles, l’Occident s’organise, se divise en royaumes et principautés. En orient, l’islam nait et grandit, faisant la conquête du sud de la Méditerranée et grignotant peu à peu les possessions byzantines. Cette expansion se fait en deux sens : d’une part, la conquête de l’Europe del’Ouest via l’Espagne (stoppée entre Poitiers et Tours par Charles Martel en 732), d’autre part la conquête de la Palestine, Jérusalem et l’Anatolie (Turquie actuelle). Les Croisades sont lancées par la papauté dans un double but : délivrer Jérusalem et occuper des princes un peu trop puissants.
Ces croisades sont un échec politique mais auront permis un enrichissement considérable, ainsi que latransmission de savoirs et de modes, par exemple certains tissus ou les épices venues d’Inde ou de Chine. Celles-ci, après de longs voyages bien décrits par Marco Polo, aboutissaient au « Levant » (Palestine) ou à Constantinople (Byzance), cette dernière ville étant pillée par les Croisés et Gênes en 1204, affaiblissant encore plus l’empire moribond. L’expansion de l’islam va peu à peu verrouiller cettevoie commerciale. Pour accéder aux richesses de l’Orient, les marchands vont devoir trouver de nouvelles routes.

D’autres paramètres jouent également : le manque de terres à canne à sucre disponible en Europe ou encore l’épuisement des mines d’argent de Bohême.

Une origine modeste

La plupart des Grandes Découvertes sont méconnues. En effet, trouver une route commerciale constituait...
tracking img