Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3711 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 8_Interroger une base de données relationnelles

– Les opérateurs relationnels : Restriction, projection, jointure
– Le langage de requête SQL : Restriction, projection, jointure, tri.

Réflexion préalable (p. 81)

Pistes d’exploitation

1. Quel est le nom du logiciel de gestion de bases de données relationnelles (SGDBR) disponible sur les ordinateurs de votreclasse ?

Vraisemblablement, Access dans une version 97 ou 2002 ou 2003 ou 2007.

2. Selon vous, que permet de faire ce logiciel ?

Comme son nom l’indique, il permet de gérer une base de données dont les bases théoriques ont été vues dans le chapitre précédent : le modèle relationnel.
On peut attendre des élèves qu’ils proposent les réponses suivantes :
– il permet d’enregistrerles données, les tables ;
– il permet de fournir la liste des clients par représentant, parmi l’ensemble des données de la base, grâce à une requête ;
– il permet de classer les données par ordre alphabétique.

3. Le tableau présenté ci-dessus a été élaboré grâce à un SGDBR à partir de la base de la SAFPB présentée dans le chapitre 7 (p. 69). Observez ce document et décrivez lesopérations qui ont été effectuées sur les données de la base pour produire ce résultat.

Pour produire ce tableau, il a fallu :
– mettre en relation les deux tables CLIENTS et REPRÉSENTANTS ;
– ne retenir que les champs dont on désire l’affichage des valeurs ;
– opérer un classement par représentant.

Corrigés des activités

Activité 1 : Une vue d’ensemble de la base de données« Facturation » (p. 82)

Objectif

Savoir lire le schéma relationnel d’une base de données.

Réponses aux questions

1. Que représentent les champs affichés en gras ?

Ils représentent la clé primaire. Parfois, la clé primaire est formée de deux champs (ou davantage). Chacun d’eux est représenté en gras mais, par définition, il n’y a qu’une clé primaire.

2. Que représentent lestraits entre les tables ?

Ils symbolisent les liens entre les tables qui partent d’une clé étrangère pour pointer sur une clé primaire.

3. Proposez une interprétation du chiffre 1 et du symbole mathématique de l’infini ∞, qui signifie « plusieurs », en vous appuyant sur un exemple.

Sous Access, le symbole ∞ est du côté de la clé étrangère et le chiffre 1 (singulier) du côté de la cléprimaire.
Prenons l’exemple de Clients – Catégories :

[pic]

4. Pourquoi la fenêtre qui contient le schéma de la base de données s’appelle « Relations » ?

Elle s’appelle « Relations » parce que son principal intérêt est de montrer les liens, les relations entre les tables.

5. Chacun des quatre traitements ci-après évoque une opération sur la table CLIENTS :a) Affichage de la liste des clients dont le montant des achats dépasse 100 000 €.

b) Enregistrement d’un client dont on saisit tous les champs.

c) Modification de l’adresse du client n° 20060101H.

d) Suppression du client n° 20050401P.

Indiquez, pour chaque traitement, s’il relève de la maintenance ou de l’exploitation de la base. Justifiez votre réponse.a) Lecture ou Consultation ou Interrogation.
b) Écriture ou Ajout ou Insertion ou Enregistrement.
c) Modification ou Mise à jour.
d) Suppression.

Activité 2 : Interroger une table de la base de données (p. 84)

Objectif

Identifier différentes opérations sur une table.
.

Réponses aux questions

1. D’après vous, en étudiant cette image, que demande-t-on à Access defaire ?

Veut-on afficher tous les champs de la table CLIENTS ?

Veut-on afficher tous les enregistrements de la table CLIENTS ?

On ne veut pas afficher tous les champs puisque seuls trois champs (CLI_NO, CLI_RAISON et CLI_CA) seront affichés (la case de la ligne Afficher est cochée).
On ne veut pas afficher tous les clients puisque seuls ceux dont le chiffre d’affaires...
tracking img