Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4463 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. L’entre-deux-guerres

Document 1

"La production n'a pas suivi les indications des prix. Lorsqu'un prix baisse, cela est le signe que la consommation se décourage et qu'il est prudent de ralentir aussi les offres. (...)
La courbe de la spéculation se détache d'une manière encore plus notoire et plus audacieuse. On dirait que les comportements humains se sont divisés en deux parts : ceuxqui correspondent au découragement des demandes actuelles et qui se marquent par la baisse des prix; ceux qui expriment le vouloir de progression continuée et se traduisent par la hausse des valeurs en Bourse. (...) L'anticipation boursière ne veut pas consentir la baisse que les réalités (...) semblaient conseiller. (...)
Intervenait aussi (...) l'influence retardée des séquelles de la PremièreGuerre mondiale : une guerre universelle porte en elle les germes d'une surproduction future. Le cloisonnement du monde, auquel conduisent les hostilités, pousse les pays industriels à développer leur production agricole, c'est-à-dire à faire produire à leur sol ce qu'ils commandaient avant guerre à l'étranger, et il incite aussi corrélativement les pays agricoles à se donner les produitsindustriels que leur procurait normalement l'économie internationale. Le retour de la paix ne supprime pas ces productions de guerre.
Joignons à cela que les progrès techniques provoqués par la guerre se transmettent à l'économie de paix. Le potentiel accru de production se conserve et se développe. (...) Dans la sphère industrielle, les progrès de la technique et de l'organisation (rationalisation)ont joué un rôle analogue. Le chômage technologique était lui aussi en puissance, prêt à apparaître à la moindre chiquenaude."
M. Guitton, Les fluctuations économiques , 1951

Document 2
[pic]
Schéma conçu par R. van Breugel d’après les données de A. CAROL, J. GARRIGUES, M. IVERNEL, Précis d’histoire du XXe siècle, Paris, 2001, p.114.
Document 3

" Que pensez-vous de la situationéconomique et financière des Etats-Unis ? Certains estiment que la façade actuelle, d'apparence fort brillante, le développement constant de la production, montré par presque toutes les statistiques, l'ascension continue des cours à Wall Street ne pourront point longtemps se continuer et qu'une crise brutale, un jour prochain, éclatera.
- Il ne pourra s'agir d'une crise violente. Des trusts ont été formésqui détiennent une grande partie des actions des sociétés qu'ils considèrent comme les meilleures. Ces trusts auront une action régulatrice. J'estime toutefois qu'une crise pointe aux Etats-Unis. Des sources de richesse sont taries. Les agriculteurs se plaignent ; la situation du textile est difficile. Il y a surproduction d'automobiles ; les stocks s'accroissent faute de débouchés, et unralentissement dans la production automobile atteindra directement les industries métallurgiques, industries de base. En outre, la hausse continuelle des titres a développé le goût de la spéculation : des Américains ont emprunté de l'argent à 9 % pour acheter des titres ne rapportant que 2 % mais qu'ils espéraient revendre à bénéfice. Des reculs comme ceux qui se sont produits ces jours derniers à WallStreet ne sauraient être négligés ; ils sont comme des signes avertisseurs."
Interview de Paul Reynaud (homme politique français) au journal français "Le Temps", le 15 octobre 1929.

Document 4

- Inquiétudes à Wall Street, les réactions des banquiers et des patrons

"(...) La production se développe quatre fois plus vite que la population grâce à l'introduction de la force motrice dansles usines et à la rationalisation dans la fabrication. (...) Ebloui, fasciné par l'éclat de l'argent et par la facilité avec laquelle Wall Street le fait fructifier, le peuple américain retourne ses poches. A chaque seconde de chaque jour ouvrable, affirme un banquier, mille dollars prennent le chemin de New York et s'investissent dans les actions des grandes sociétés industrielles ou dans les...
tracking img