Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 52 (12930 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La constitution d’une instance d’expertise
mondiale sur le risque climatique planétaire. Une convention cadre sur le
changement climatique a été négociée dans le cadre de
l’Organisation des Nations-unies et adoptée en juin 1992 à
Rio de Janeiro lors du Sommet de la Terre [2, 3, 4, 1] pour une
présentation synthétique de l’effet de serre et des problèmes qu’il pose du point de
vue del’organisation de l’action internationale]. L’objectif
ultime visé par cette convention est de :
« Stabiliser […] les concentrations de gaz à effet de serre (2)
dans l’atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse
du système climatique. Il conviendra d’atteindre ce niveau dans un délai convenable pour que les écosystèmes puissent s’adapter naturellement aux changementsclimatiques, que la production alimentaire ne soit pas menacée et que le développement économique puisse se poursuivre d’une manière durable. » Article 2 de la Convention.
Intimement liée au processus diplomatique qui a conduit à l’adoption de cette convention, puis à sa mise en œuvre, une instance mondiale d’expertise scientifique sur le changement climatique avait été mise sur pied à la fin de1988, sous l’égide de l’Organisation météorologique mondiale
(OMM) et du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), afin d’apporter la meilleure connaissance scientifique aux responsables gouvernementaux : le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat
(GIEC), dénommé IPCC en anglais. Ce Groupe a reçu pour mission d’évaluer les données
a n n a l e s d e s m in e s j a n v i e r 2 0 0 1 r e c h e r c h e s
29 noi si céd , esitr epxe , étili basnopser
L’expertise économique du changement
Climatique planétaire
Sur la scène internationale,
le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
Jeux d’expertise et enjeux d’orientation de l’action.
par Olivier Godard (1)
Directeur au CNRS, Laboratoire d’économétrie de l’EcolePolytechniquescientifiques disponibles sur
l’évolution du climat, d’apprécier les incidences écologiques
et socio-économiques de cette évolution et d’identifier les stratégies possibles de prévention et d’adaptation. Il s’est organisé pour ce faire en trois groupes. Bien que le partage des attributions ait connu quelques ajustements en une dizaine d’années, le premier a reçu la charge de fairele point sur la science de base des phénomènes climatiques ; le second s’occupe des incidences sur les écosystèmes et les sociétés humaines et de l’étude des solutions techniques permettant l’adaptation aux changements ou la réduction des émissions ; le troisième est dédié aux aspects économiques et sociaux, tant des stratégies de prévention que d’adaptation. C’est l’activité de ce troisième groupequi retiendra l’attention dans cet article.
La mission générale du GIEC est de procéder à un examen critique de la littérature scientifique mondiale publiée, afin d’en dégager une synthèse critique. Il ne s’agit donc pas de mener un programme original de recherche, mais de capitaliser les résultats scientifiques disponibles, en tenant compte de leurs faiblesses et de leurs limites. On peutnéanmoins créditer le GIEC d’avoir eu un effet, indirect mais puissant, de stimulation des recherches dans ce domaine. Animé par des scientifiques mondialement connus pour leurs travaux, le GIEC associe directement plusieurs centaines de chercheurs et d’experts des différentes régions du monde.
Les participants au GIEC font l’objet d’un double processus de sélection : d’un côté, de façon à donner unereprésentation à peu près équilibrée aux différentes régions du monde, les gouvernements établissent des listes de scientifiques proposés ; de l’autre côté, une évaluation de ces candidats par le secrétariat scientifique du GIEC conduit à une sélection finale par cooptation. En sus de la compétence scientifique, cette sélection est guidée par le besoin de couvrir les différents domaines...
tracking img