Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1597 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Corrigé pour la classe de Seconde sur La Chrétienté médiévale (XIe – XIIIe siècles)

Commenter chacun des extraits suivants selon la méthode ainsi énoncée :

Vous veillerez à satisfaire à chacune des étapes du commentaire en une phrase unique.

Rappel de la méthode suivie :

- 1ère étape : Préciser, de manière synthétique mais exhaustive, ce qui est affirmé par le texte. Levocabulaire peut être indifféremment celui du texte, pour autant qu’il permette d’en résumer la teneur.
- 2e étape : Expliquer les éléments du texte précédemment résumés ou relevés, en les synthétisant de nouveau, afin de démontrer que le propos tenu a été compris et son sens premier isolé.
- 3e étape : Analyser le texte afin d’en dégager sa finalité au regard de son contexte, c’est-à-direconfronté à ses connaissances propres, et ainsi pouvoir faire ressortir sa fonction cachée.
- 4e étape : Déterminer le véritable intérêt du texte en faisant preuve d’esprit critique et en relevant les informations qu’il contient malgré lui, car ne résultant point de la volonté de son auteur. C’est cela qui est le propre de la méthode des historiens-géographes.

Extrait n°1 : Statuts synodaux deGuiard de Laon, évêque de Cambrai, vers 1245.

1) Que dit le texte (résumer/citer le texte) ?

Le ministère des clercs leur interdit en aucune façon de s’adonner au jeu ou d’être en contact avec une femme, hormis une tante ou une sœur, pas plus que l’église ou le cimetière ne doivent accueillir commerces ou bateleurs.

2) Que signifie le texte (expliquer les éléments résumés/relevés) ?Les caractères sacrés de la charge ou du lieu ne doivent être troublés par ceux qui sont le plus sensibles à l’influence du diable.

3) Quelle dimension donner au texte (analyser, mettre le texte en perspective) ?

Au-delà même de la division en ordres de la société médiévale, certaines catégories de la population, compte tenu de leur sexe ou de leur métier, n’occupent pas le même rangque les autres.

4) Quel est l’intérêt du texte (critiquer le texte) ?

Les statuts synodaux de Guiard de Laon démontrent que l’Eglise tente, au milieu du XIIIe siècle, de lutter contre le nicolaïsme et autres arrangements de toute nature commis par les clercs dans l’exercice de leur charge, d’abord parce qu’ils portent atteinte à son image et à ses revenus.

Extrait n°2 : Pierre leVénérable, Livre des merveilles de Dieu, milieu du XIIe siècle.

5) Que dit le texte (résumer/citer le texte) ?

Le moine Pierre le vénérable, convaincu d’être sujet aux tentations inspirées par le diable, invoque Marie, mère de Dieu, qui fait pour lui un miracle, raffermissant sa foi grâce à l’eucharistie.

6) Que signifie le texte (expliquer les éléments résumés/relevés) ?

Bénéficierd’un miracle, intervention divine qui s’incarne ici dans la présence réelle, est tout autant la preuve de sa foi, c’est-à-dire de sa pureté, que de la réalité du sacrement de l’eucharistie, affirmant par là même sa vocation édificatrice.

7) Quelle dimension donner au texte (analyser, mettre le texte en perspective) ?

Le clergé régulier, cloîtré, qui a pour fonction d’assurer le salut deceux des autres ordres, affirme ainsi à tous que seule la foi et les sacrements sont rédempteurs, confortant ainsi la doctrine et la fonction essentielle de l’Eglise.

8) Quel est l’intérêt du texte (critiquer le texte) ?

Le Livre des merveilles de Dieu a donc pour vocation première, au milieu du XIIe siècle, de raffermir la foi de tous ceux qui, confrontés aux hérésies, remettent en causela doctrine de l’Eglise.

Extrait n°3 : Statuts synodaux de Nîmes, milieu du XIIIe siècle.

9) Que dit le texte (résumer/citer le texte) ?

Le prêtre doit rester impassible face à ceux qu’ils confessent, y compris les femmes, comme face à l’horreur du péché, et ce tout en interrogeant les nobles et les paysans, en premier lieu et respectivement sur leurs atteintes aux libertés et...
tracking img