Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (945 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il n’a pas de raison de dissoudre l’assemblé, ce serait livrer la France à De Gaulle.
Il devra attendre jusqu’en 1951 pour les élections législatives suivantes.
La manière dont tout cela se passefait que la IV République s’effondre.
Loi électorale. : plus de partis politique ont le droit de s’apparenter et que le nombre de députés par département sont au scrutin majoritaire.
PCF 20%SFIO 20%
AAD 20% 3e force – force central -> 55% des voix - soit 10 députés
MRP 15%
RPF 25%
En 1953, on parle de la retraite politique du général De Gaulle (la traversé dudésert) -> 5 ans pendant lesquels il est au désert.
Dès le début de la IVe République, pendant la libération, en novembre 86, il y la 1ere guerre colonial, celle de l’Indochine. Cette guerre coute trèschère et appauvrit la France. Par ailleurs, elle se termine par une défaite française en mai 1954. La France perd une bataille très importante Dien Bien Phu qui est une défaite définitive. PierreMendès-France devient président du Conseil. En 1 mois , il signe le traité de Pais à Genève ce qui permet à l’Indochine d’être en paix. Il impose de nouvelles méthodes politiques sui se caractérisentnotamment par son autorité. Il apparait comme le 1er Président de Conseil ayant une véritable autorité. Mendès-France était un radical. Il fut résistant dès 1940 et à été le ministre des économies et desfinances sous le gouvernement de De Gaulle à la libération. Plus tard, il quitta le gouvernement sur un désaccord sur une question économique. C’est un homme de conviction. De Gaulle tranche contrelui, il part.
En mai 54, il est président. La IVe République voit en lui un second souffle. Il incarne le renouveau républicain.
Alors que la guerre en Indochine se termine, la guerre d’Algériecommence (1 novembre 1954 – mars 1962) Pendant très longtemps, on ne considérait pas cette guerre comme étant une guerre mais plutôt comme les événements d’Algérie.
Le gouvernement prétendait mener...
tracking img