Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (619 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Synthèse.

Comment les unions mixtes sont-elles perçues et réglementées entre le XVIII° et le XX° siècles ?

Du faites de la colonisation les occidentaux découvrent une nouvellecivilisation. Ils commencent donc à cohabiter ensemble. Ente le XVIII ° et le XX° siècles une réglementation essaye donc de se mettre en place .

Tout d’abord, nous allons voir comment lesunions mixtes sont perçues. Grâce à l’industrialisation et l’avancé technologique les européens décident de lancer la colonisation. De grandes explorations sont donc entamées, les hommes occidentauxdécouvrent les femmes locale, et bien entendu les premières unions apparaissaient. Au début dans les années 1760 les unions entre les européens et les femmes locale n’était pas mal perçues, comme nousl’explique le document 1. Les cérémonies étaient reconnues par le roi et l’église catholique, mais elle n’était pas vraiment prise au sérieux car l’union était prévu pour ne durer que le temps du séjourdes Européens.
Cependant ce n’est que bien des années plus tard vers 1800 que le mélanges des « races » est mal vu, A partir de cette époque l’image des unions mixtes va de dégrader de plus en plus.Le document 2 nous montre que les mixages ne sont toujours pas pris au sérieux en 1861 on qualifie cela de « peccadilles d’amour », de plus, les femmes étrangère ont beaucoup de mal à se faireaccepter par les occidentaux.
Cependant la perception des unions mixtes divergent selon les villes. Par exemple a Dakar le simple faites d’imaginer une union entre un occidental et une femme locale paraitêtre une monstruosité, alors qu’a Saint-Louis cette unions est toléré mais on peut encore aller plus loin comme par exemple à Bamako, où les unions sont tout à fait normales, où il a plus de femmelocale avec des occidentaux que des femmes européennes et où les femmes sont acceptées sans aucune difficulté .
Les métis eux aussi sont mal vu, ont ne leur accorde pas de politique, on ne s’en...
tracking img