Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1587 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FADE IN Mon réveil affichait neuf heures trente-quatre et malgré que je fusse en vacances et que j'aurais pu profiter de ce statut, je préférais m'extirper de mon lit, profiter de cette journée ensoleillée. Je m'étirais, me levais et me dirigeais dans la cuisine, vêtue d'une simple chemise de nuit où _Hello Kitty_ était dessinée en grand nombre. Mes parents étaient déjà levés, et affichèrent unsourire tout en me saluant. Je bus mon café au lait avec trois sucres –qui coupaient le goût du café et laissaient place à un goût sucré– tout en lisant le journal que mes parents avaient fini de lire. Je ne lus pas les informations, juste la BD de fin et mon horoscope: sagittaire (celui-ci disait d'ailleurs que mes projets aboutiraient sans aucun doute et que je rencontrerais peut-être unepersonne qui changerait ma vie puis que, comme quasi-tous les jours, je me portais comme un charme.) Je n'y croyais absolument pas et pourtant je le lisais tous les jours. Je pris un crayon et fis le sudoku étant sur la même page -ou du moins essayais car je n'y arrivais jamais- pour enfin faire mon pain-beurre que je trempais dans mon café. Ceci était ma routine matinale, et je ne m'en portais pasplus mal. Je n'aimais pas le changement et que mes petits habitudes soient bousculées. _ Maman, y a une fête prévue demain soir chez Cloé, et j'y suis invitée, lançais-je sans prendre la peine de reprendre ma respiration. _ Et je suppose que tu voudrais y aller? Me demandait-elle, connaissant pertinemment la réponse. _ Oui. Et puis je dormirais là-bas comme tous les autres. _ Ta soeur sortait pasautant à ton âge, sortit mon père tout en regardant un vieux film à la télé. Mes parents avaient toujours aimé me comparer à ma soeur, de sept ans mon ainée alors qu'ils savaient aussi bien l'un que l'autre que nous étions totalement différentes. Alors qu'elle était travailleuse, je me fichais totalement des cours et ne faisais que le strict minimum. Elle n'avait jamais eu un mot de travers enversmes parents alors que je prenais un malin plaisir à leur répondre. Je n'étais pas pour autant méchante, mais ils m'énervaient comme il n'était pas permis. Même sur le plan physique nous étions différentes: grande, jolie et mince qu'elle était, j'étais ronde et moche. Sans doute était-ce pour cela que je n'étais jamais sortie avec un garçon contrairement à beaucoup de filles de mon âge. Certes jen'avais que quinze ans, mais les gens de cet âge sont méchants -et surtout cons- et trouvent toujours de quoi se moquer des autres, sur le plan physique ou psychologique. Je n'y prêtais pas réellement attention mais au fond ça me blessait énormément, j'étais extrêmement fragile malgré que je me montrais dure et froide envers ceux qui m'insultaient. J'étais moi-même assez peste mais ne faisais dumal qu'à ceux qui le méritaient, j'avais plus d'un tour dans mon sac pour viser le point faible et appuyer là où ça faisait mal. Méchante. Non. Rancunière. Oui. _ Ok tu peux y aller mais pas de bêtises, alcool et tout ça, t'oublie, me prévenais ma mère. _ Merci et t'inquiètes, j'serais sage comme une image, lui mentis-je. Je disais ça sans le penser. Le talent du mensonge était inné chez moi,tant mieux à vrai dire, sinon j'aurais été blâmée de nombreuses fois. J'adorais faire des conneries en sachant que je leur mentirais ensuite, ça faisait monter l'adrénaline chez moi, sachant que j'aurais pu être prise de nombreuses fois la main dans le sac. _ Au fait, oublies pas de te préparer pour aller chez ta grand-mère pour midi, me dit mon père, tout en se dirigeant dans la salle de bain. _J'y vais pas, j'reste ici. J'ai pas envie de m'faire chier encore une fois, me plaignis-je en soupirant. _ Ca fait trois mois que t'es pas venue chez elle. _ Je me porte bien de ne pas la voir, elle et ses chiens baveux, avouais-je, le visage grimaçant. Je ne pensais pas un traitre de mot de ce que je disais mais je savais qu'il fallait que je me la joue mauvaise pour obtenir ce que je voulais;...
tracking img