Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6575 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA MÉTHODE ABC/ABM DANS UNE NOUVELLE VUES
Constanţa IACOB Université de Craiova (Roumania) Raluca Mihaela DRACEA Université de Craiova (Roumania)

RESUME Le travail élaboré a comme but de démontrer que les méthodes traditionnelles de calcul des coûts ne correspondent plus aux principes actuels pour la compétition économique globale qui se situe plutôt dans le domaine des charges de structure,de la période de conception, de la manière de l’information et de la value. La méthode ABC, la plus médiatisée des méthodes de gestion, présente l’avantage d’identification des lieux dans lesquels on trouve l’origine de la gaspillage, qui sont des activités avec une valeur ajoutée faible, où on situe les capacités qui ne sont pas utilisés, la constitution des coûts et qui peut être intégrée avecla méthode EVA, indicateur de présentation des performances financières dans une nouvelle vues. MOTS CLE : coût, valeur, activités, procès, performance

1145

1. INTRODUCTION A l’occasion d’une recherche détaillée des problèmes on observa qu’il y a une certaine perception des entreprises, d’agir et de réagir, de prendre des décisions et d’utiliser des systèmes différents comparés avec lesmodèles qui existent, spécialement le modèles américains et les modèles japonais qui sont souvent difficilement à décrire, à formaliser, mais qui existent quand même. Les outils spécifiques de gestion sont identiques mais ils ne s’appliquent de la même manière en pratique. Au fur et au mesure que les nouvelles provocations du future s’accentuent, le rôle des outils managériaux de rutine se diminuejusqu’au moment quand il devient inexistant. À la mesure que les anciens outils perdent leur actualité, les techniques managériales qui devraient répondre aux situations d’incertitude vont devenir plus efficientes. 2. NOUVELLES DEMARCHES DE LA COMPTABILITE DE GESTION La compétition économique, qui est devenue aujourd’hui de plus en plus acerbe, impose au milieu économique de rendement et deperformance. D’une autre coté, l’évolution fulminante des technologies impose l’actualisation continue des compétences et de certaines nouvelles formes d’organisation et d’administration de l’activité. Dans ce contexte dynamique, la comptabilité managériale reçoit une importance vitale parçe’qu’elle transforme les organisations en exerçant une influence sur le milieu social, économique et physique. Lesdécisions des entreprises concernant la réalisation de nouveaux produits, la politique des prix, le recrutement du personnel et son salarisation sont tributaires à l’information comptable, et le comportement des managers est influencé par les dates comptables (Horngren et &, 2005) parce’ qu’elles ont un impact sur leurs possibilités d’action, les managers étant en même temps les producteurs et des lesdestinataires de ces informations. Les recherches récentes dans le domaine de la comptabilité managériale relèvent une évolution significative de ces concepts fondamentaux. Elles mettent l’accent sur les problèmes clé des activités administrées dans la relation directe avec la prise des décisions. L’analyse et le calcul des coûts, comme objectives prioritaires de la comptabilité managériale, seréalisent dans un plus large contexte comparatif avec la manière traditionnelle, dans le sens qu’il y a une relation plus et plus serrée de ces activités spécifiques aux éléments concernant la stratégie de l’organisation. Ainsi, les informations concernant les coûts acquièrent un rôle spécial dans l’élaboration de quelques stratégies plus performantes qui puissent conférer aux organisations unavantage concurrentiel durable (M.Porter, 1986). En assumant l’idée de Porter, une série des auteurs, parmi lesquels M.Gervais (1995), P.Lorino (2001), L.Dubrulle (2002), Ch.Hohmann (2004), soutiennent que nouveau l’abordage au cadre de la comptabilité managériale doit viser l’intégration de la production et de la stratégie d’une organisation. Dans le même sens s’exprime aussi H. Bouquin (2006) qui...
tracking img