Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Le texte que je vais vous présenter aujourd'hui est constitué de plusieurs extraits des mémoires d'Usama Ibn Munqidh écrit à la fin de sa vie, intitulé Kitâb al I'tibar ( Livre des enseignements de la vie). Passages que l'on retrouve dans le recueil de F, Gabrieli Chroniques arabes des croisades. L'autobiographie d'Usama Ibn Munqidh en plus de nous faire part du récit de savie apparait comme une chronique car ses souvenirs sont marqués par les croisades et de ce fait il nous livre un témoignage ( en tant que syrien et musulman) de ces événements et des acteurs qui y ont participé.

Auteur ==> Usama Ibn Munqidh a assisté de l'int érieur aux croisades. Prince syrien né a Shaizar, ville dont sa famille a hérité en 1081 dans la confusion de l'avancée seldjoukide,il est né en 1095, l'année où s'est tenu le concile de Clermont qui allait entrainé la première croisade. Il est mort en 1188 un an après que Saladin ait repris Jérusalem. Donc sa vie s'est déroulée pendant ces deux premières croisades auxquelles il participa mais de façon plus ou moins ambiguë du fait de la position géographique de sa ville Shaizar qui se situe en Syrie du Nord à la frontièreentre la principauté d'Antioche, le comté de Tripoli, les émirats turcs d'Alep et de Hama, et le califat fatimide du Caire. Il est d'abord aux côtés des turcs seldjoukides en 1119 bataille de l'Ager Sanguinis. En 1138-1144 il est à Damas pour faire face à Zengi et il négocie avec les Francs une alliance contre Alep. Mais quand le fils de Zengi prend Damas en 1154 il se rallie à lui. Enfin iloffre ses services à Saladin mais ce dernier le rejette. Usama Ibn Munqidh n'est pas mort glorieusement aux côtés de Saladin car ce dernier ne voulait pas de lui, on l'accusait en plus de trahison pour avoir pactiser avec des shiites.

Contenu du texte ==>Cependant, les ambiguités de sa situation géographique et parfois politique ont montré qu'il a toujours vécu avec la présence des Francs etqu'il les a bien connu. Ainsi dans son œuvre il trace un portrait d'ensemble bien établi des Francs, de leurs mœurs et croyances, dont nous avons ici trois exemples.

Contexte de l'événement ==> En effet, c'est au XII ème siècle qu'Usama Ibn Munqidh observe la société franque et sa culture à travers les Etats latins que les barons venus d'Occident ont instauré en Syrie-Palestine et où deschevaliers se sont installés à la fin de la première expédition entre 1098 et 1110. Par ailleurs, Usama Ibn Mundiqh est un des rares auteurs arabes à avoir eu de l'intêret pour ces hommes de culture différente de la sienne et les « curiosités »qu'il évoque en parlant des faits et gestes des Francs sollicitent l'étonnement du lecteur, preuve que les orientaux de culture islamique avaient des notionsfort imprécises de l'Occident.

Enjeu historique ==>Ainsi, on peut se demander en quoi les extraits de la chronique d'Usama Ibn Mundiqh, nous donnant la vision des arabes sur les Francs (fait qui est rare), nous montre qu'au temps des croisades les deux cultures : occidentale et islamique étaient voisines géographiquement mais que les tentatives heureuses de rapprochement entre l'Islam etl'Occident que citent l'auteur restent des exceptions qui ne sont pas parvenus à s'établir comme la norme. Nous verrons dans un premier temps que la croisade aurait pu favoriser la connaissance réciproque de l'Islam et de l'Occident et que d'ailleurs au delà de l'affrontement religieux des contacts pacifiques se sont établis entre les Francs et les Arabes c'est ce que nous observerons dans un secondtemps. Enfin, nous verrons que c'est au moment de ces rapport pacifiques que les arabes se rendent compte de l'opposition de culture et de l'existence des Francs qui ont intégré la culture islamique.

L'examen des mœurs et coutumes des Francs fait par Usama Ibn Munqidh n'aurait pas été aussi détaillé si les croisés avaient seulement été de passage au Proche-Orient, si leur expédition s'était...
tracking img