Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (981 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Romans Baroque
Charles SOREL(1600-1664)
Histoire comique de Francion


La Vraie Histoire comique de Francion est un roman, dont la première version est écrite par Charles Sorel en 1623,constitue l’une des premières et des plus importantes histoires comiques. Il raconte les aventures amusantes de Francion, gentilhomme français à la recherche du grand amour. Elles permettent à Sorel de faireune satire assez vive de la société de son temps.
On a beaucoup parlé du libertinage de L’Histoire comique de Francion, notamment du fait des relations libertines de son auteur au moment de lapublication de la version de 1623. Antoine Adam considère que le personnage de Francion est inspiré par Théophile de VIAU . L’itinéraire de Francion montre une volonté de s’affranchir des contraintes. Ildéveloppe une pensée personnelle. En matière de morale amoureuse, il défend ainsi des positions qui ne correspondent ni à la morale traditionnelle, qui refoule les plaisirs du corps, ni à l’épicurismecaricatural qu’on associera à l’image du libertin. La volonté de jouir sans entrave au non d’une supériorité absolue du plaisir est en effet incarnée dans l’œuvre par le personnage de Raymond.Francion, quant à lui, défend un plaisir plus mesuré qui répond à une définition plus authentique de l’épicurisme. De ce fait, l’évolution du personnage et de l’œuvre ne doit pas nécessairement être luesimplement comme l’effet des peurs de Sorel quant à la censure, mais également comme l’effet d’une véritable réflexion sur la morale et le plaisir. Charles SOREL avec La Vraie Histoire comique deFrancion s'inscrit donc bien dans l'idéologie libertine tout d'abord par son propre libertinage et sa façon de penser différente et son style qui se détache du classicisme qu'il retranscrit dans son livre.Sorel a réédité son œuvre de nombreuses fois dans le soucis de gommer les scènes scandaleuse pour l'époque, cela ne l'empêcha pas de pousser la satire de son roman en 1626 a son apogée.

[...]Un...
tracking img