Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4336 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Rouge et Le Noir

1

Sommaire :

Première Partie : Etude des personnages de l’œuvre

I/ Personnages principaux II/ Personnages secondaires

Deuxième Partie : Résumé de l’œuvre

Livre I Livre II

Troisième Partie : Etude des thèmes de l’œuvre :

I/ Les sentiments humains dans l’œuvre A/ L’Amour B/ L’Orgeuil C/ L’Amitié II/ Le Rouge ou l’armée napoléonienne III/ Le Noir oul’autorité ecclésiastique IV/ La société sous la Restauration

2

Etude des personnages de l’œuvre
A/ Personnages principaux Julien Sorel :
Julien Sorel a 19 ans, il est le fils d’un paysan vulgaire de Verrières, homme avare et brutal, propriétaire d’une scierie qui fait toute sa fierté. Un physique plutôt mince, assez peu disposé aux travaux de force et une prédisposition réelle aux travaux plusintellectuels comme la lecture où l’étude du latin ont fait de Juline un être en tous points antipathique aux yeux de son père et de ses frères. Julien est très attirant : sa beauté lui assure plusieurs voix amies du côté des jeunes filles de Verrières. Julien est un fervent admirateur de Napoléon. Si Julien aime tant Napoléon ce n’est pas tant pour le prestige de la guerre et des batailles maisplutôt pour sa brillante carrière. Julien rêve d’une trajectoire similaire. Orgueilleux, il se refuse à une vie de paysan ou de domestique, c’est un être ambitieux qui ne pense qu’a une seule chose : une ascension sociale qui le tirerait de son état qu’il croit celui d’un plébéien. Au cours du roman, Julien est en constante évolution : il se forme grâce aux leçons de l’abbé Chelan, aux cours dethéologies mais aussi grâce aux leçons de vie qui lui forgent le caractère : il se bat en duel, apprend à monter à cheval, surmonte l’humiliation. En réalité Julien, bien que héros de l’œuvre est un personnage ambigu : il a tendance à se tromper lui-même : fils d’apprenti et pauvre paysan, ses études et sa connaissance finiront par faire de lui un petit bourgeois. Il est avant tout présenté dansl’œuvre comme un manipulateur, comme un Dom Juan plus réservé et plus discret que le personnage de Molière. Mais si les femmes dont il se fait aimer (Madame de Rênal et Mathilde de La Mole) tombent amoureuses de lui, c’est parce qu’elles le trouvent singulier et par là différents de leur entourage. Si l’on peut considérer Julien comme un froid calculateur, il est tout de même sensible, et l’on découvrequ’il se laisse souvent submerger par l’émotion : évanouissements, effusions de larmes… De plus Julien se laisse vite corrompre par les magnificences et les beautés qui l’entourent, surtout par les charmes de la noblesse parisienne. L’abbé Chelan dit à son propos : « il a trop de sensibilité aux vaines grâce de l’extérieur ».

3

Julien est surtout un jeune homme tourmenté par sa conditionsociale et qui se trompe parfois sur lui-même de part l’ambiguïté de ses sentiments, chose qui le pousse souvent dans le roman à jouer un rôle qui ne correspond pas ni à sa personnalité, ni à ses sentiments.

Madame de Rênal :
Madame de Rênal est une jolie femme de 30 ans mariée au maire de Verrières. Mariée par arrangement dès ses seize ans après avoir reçu une éducation religieuse stricte, richehéritière d’une tante fortunée, elle n’a aucune expérience de la vie : c’est une jeune femme naïve, crédule, innocente et dévote qui n’a jamais connu l’amour. Son mari est un être grossier qui ne s’occupe guère de sa femme et ne le ménage pas. Prisonnière d’un entourage ennuyeux qu’est la noblesse provinciale, elle n’idéalise pas l’amour, et ne se fait pas d’idées à son propos. Madame de Rênal estobsédée par l’éducation de ses fils sur lesquels elle reporte tout l’amour qu’elle ne peut donner à son mari. Elle est l’image même d’une femme sensible, tendre, aimante et émotive, pardonnant et consolant ceux qu’elle aime.

Mathilde de La Mole :
Mathilde n’apparaît que dans le deuxième livre et se révèle un double de Julien sur certains aspects. Alors que Julien idolâtre Napoléon...
tracking img