Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1885 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire de texte sur le Pangermanisme

Introduction
Avant de se cristalliser en doctrine consciente, le Pangermanisme a végété de longs siècles au fonds siècles au fond de l'âme germanique: ce n'est pas le produit d'une génération spontanée. L'extrait que je vais vous présenter aujourd'hui est un extrait de l'œuvre de Otto-Richard Tannenberg , Gross-Deutschland écrit en 1911 et publiéchez Payot en 1916 sous le titre Le rêve Allemand, La plus Grande Allemagne. L'oeuvre du Xxème siècle. Ecrit dans un contexte délicat pour son pays que se soit au niveau international avec la crise marocaine qu'au niveau national: nombreuses instabilités politiques, Tannenberg propose comme solution la lutte pour faire de l'Allemagne une unité cohérente: la Grande Allemagne. Tout au long du XIXèmesiècle jusqu'en 1870 l'instabilité politique le l'Allemagne où l'avaient mise les traités de Wesphalie et où l'avaient maintenus les traités de Vienne: la question de l'unité allemande était au cœur des préoccupations. Ce n'est qu'en 1870 quand Bismarck a réalisé l'unité allemande autour de la Prusse qu'on peux véritablement parler d'Allemagne et plus précisément de Petite Allemagne. Cettepremière unification était le prélude nécessaire à la grande œuvre d'extension et d'expansion de la puissance allemande: Bismarck a magistralement mené l'orchestre et a eu une influence considérable sur les gouvernements qui lui ont succédé il a voulu donné un but ferme et précis aux efforts du peuple, ce sont les mêmes efforts et les mêmes vertus qui animent l'auteur du texte. Ce sont ces efforts qui ontfait de l'Allemagne un Etat aux ambitions et intérêts mondiaux. L'idéologie prôné par l'auteur du texte prend sa base dans la langue allemande comme le dit si bien Arndt dans sa fameuse poésie « Quelle est la patrie de l'Allemand »: « la patrie de l'Allemand » répond-il « est partout où retentit la langue allemande ». En outre cette idéologie présente le peuple allemand comme le peuple vertueuxpar excellence dont la mission est de générer l'Humanité: Tannenberg nous montre dans ce texte comment l'Allemagne peut générer une nouvelle Europe de plus, nous verrons comment à travers ce texte analytique et polémique, ce fervent pangermaniste fait un plaidoyer en faveur de la Grande Allemagne dans une nouvelle Europe.
Tout d'abord nous verrons l'histoire de l'Europe dans le prisme de laviolence, puis en quoi ce texte peut s'apparenter à un appel à l'édification de la Grande Allemagne ... engendrant par la même occasion une nouvelle Europe qce qui fera l'objet d'une troisième partie.

I L'histoire des peuples européens à travers le prisme de la violence.

A/ La violence, moteur naturel de l’unité des peuples européens.

Pour l’auteur pangermaniste, violence et lutte sont descauses de l’unité des peuples de l’Europe. On entend dire souvent que l'histoire de l'Europe est l'histoire de la guerre. Par la guerre, les peuples à haute démographie absorbent les petits peuples, qui sont forcées alors à adopter la langue du vainqueur. Ou, inversement, les vainqueurs, moindre en nombre, adoptent la langue des vaincus. Tannenberg a une conception numérique de l’histoire, si unpeuple est supérieur en nombre, il a plus de chance d’imposer sa loi, en effet le mot « nombre » revient deux fois aux lignes 3,5 et « numérique » à la ligne 7.

La vision de l’histoire des peuples qu’a Tannenberg est aussi fortement nécessaire. Ces lois ne peuvent pas ne pas être. On retrouve des expressions qui indiquent cette conception: «C’est là le cours naturel des choses» (l.5), «nécessitéqui les broie» (l.8), «loi inexorable» (l.9). Ainsi, les Polonais, les Tchèques et les Slovènes, qui sont des minorités en Allemagne à l’époque, n’ont que deux choix: soit adopter la langue et les coutumes allemandes, soit quitter l’Allemagne. Cela correspond à un vision radicale de la guerre où les rapports de force entre peuples constituent la source de leurs unités et de leurs forces. On...
tracking img