Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1539 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURES HISTOIRE GEOGRAPHIE
NIVEAU DE CLASSE CONCERNE : sixième, troisième, seconde, terminale
THEME OU REFERENCES DE L'OUVRAGE :
Christian GRATALOUP : Géohistoire de la mondialisation – le temps long du
Monde, Armand Colin, 2007.

CONTENU :
Christian GRATALOUP, spécialiste de géohistoire à l’université Denis
Diderot à Paris, a codirigé le Dictionnaire des mondialisations. Ilexplique
dans la Géohistoire de la mondialisation, ouvrage dédié à Olivier DOLLFUS,
comment s’est effectué la bifurcation de l’histoire qui a donné naissance à la
mondialisation à partir du XV siècle, pourquoi ce « système Monde » est parti
d’Europe, comment se construit le Monde de la diversité à l’inégalité, quelles
sont les limites de ce Monde au XX siècle, et la distinction entre mondial etuniversel. L’auteur illustre son propos par quelques cartes et schémas,
chronologies. C’est un ouvrage de synthèse, dont l’auteur s’excuse auprès
des spécialistes, dès la première page, des raccourcis sur les périodes et les
espaces étudiés.
Introduction : le temps du Monde
Le Monde est défini comme « l’espace des relations entre les diverses
sociétés », et l’histoire du Monde est marquéepar la croissance
démographique et la réduction des distances entre les hommes. L’auteur
rappelle qu’on peut distinguer, comme Olivier DOLLFUS, un « système
Terre » (ensemble des êtres vivants) et un « système Monde » (ensemble des
dynamiques sociétales) : l’interaction entre les deux systèmes est devenue
une urgence face aux menaces qui pèsent sur la planète, d’où la nécessité
d’unegouvernance mondiale, l’émergence d’une opinion publique globale, et
la naissance d’une société Monde.
Après avoir précisé plusieurs échelles internationale, mondiale,
universelle, l’auteur rappelle que le terme de « mondialisation » date de 1964,
et « globalisation » de 1960, mais ce n’est qu’à partir des années 1980 que
ces deux mots se diffusent alors que le processus existe depuis longtemps.Une périodisation est alors proposée : le Monde depuis les années 1980, le
Monde depuis 1914, le Monde depuis 1750, le Monde depuis 1492, le Monde
depuis 12000 avant JC. La rupture majeure étant 1492.

Chapitre 1 : les mémoires du Monde
Des acteurs collectifs très inégaux sont présentés à partir d’une carte
de la répartition de la population qui met en évidence la stabilité des foyers,
lesmouvements migratoires, un déplacement du coeur de l’économie
mondiale, le fractionnement du Monde par la multiplication des frontières. A
ces acteurs économiques, politiques, sociaux, s’ajoutent les réseaux. Ainsi il
existe trois centres et des périphéries, mais plutôt que d’employer le terme
de « Triade » (O. KENECHI, 1992) ou d’ « oligopole », Christian GRATALOUP
préfère l’expression d’O.DOLLFUS d’ « archipel mégalopolitain mondial » qui
rend compte d’une géographie du centre mondial tricéphale et d’un Monde
multipolaire. Il y a les périphéries et les marges. Plusieurs facteurs
expliquent cette répartition des centres et les lieux du Monde.

1ère partie : Les Mondes avant le Monde
Chapitre 2 : Ancien Monde et nouveaux mondes
L’auteur rappelle qu’il n’existe qu’une seulehumanité. L’homme
mobile s’est adapté aux différents espaces de l’écoumène, et produit du lien
social. Plus l’humanité s’est étendue, plus elle est fractionnée : c’est
l’antimondialisation. Il existe alors des mondes sans relation dès la première
glaciation jusqu'au XV siècle. L’auteur montre alors à l’aide de la carte
évolutionniste des sociétés vers 1500 de G.H. HEWES (et reprise par F.BRAUDEL) que les sociétés avant la mondialisation sont plus marquées par
la diversité que l’inégalité. Le vocabulaire d’O. DOLLFUS est alors repris pour
désigner les sociétés avant la mondialisation : les groupes humains sont des
grains. Certains agrégats sont des plus denses et plus structurés : ils
forment les civilisations, lorsqu’ils sont organisés en réseaux comme dans
l’Ancien Monde, on peut...
tracking img