Historique da la grh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 56 (13850 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

INTRODUCTION : 2

I. Présentation de l’entreprise « LA LIBRAIRIE NATIONALE » : 2

1. Missions : 2

2. Activités : 2

3. Organisation 3

II. La politique d’emploi et de rémunération : 3

1- Le recrutement : 3

2- L’évaluation et l’appréciation du personnel : 6

3- Cas pratique de politique d’emploi et de rémunération chez la « LIBRAIRIE NATIONALE » : 7

A. ProcédureRecrutement 7

B) La politique de rémunération : 19

III. Politique de gestion prévisionnelle des hommes des emplois et compétences : 21

1- Définition de la GPEC et de ses enjeux 22

2- Les étapes clés de la démarche GPEC : 23

3- Formation : Besoin et plan de formation 24

A- Besoin de la formation : 25

B) Plan de formation : 28

C) La carrière : mobilités et gestion decarrière 29

4- Cas pratique de la « LIBRAIRIE NATIONALE » : 30

CONCLUSION GENERALE 40

INTRODUCTION :

Domaine neuf, la GRH n’a pas encore suscité l’apparition d’un système d’observation spécifique fondé sur un étalon de mesure unique, chaque pays a son propre système et sa propre philosophie de la GRH. Les données statistiques existent en grand nombre, mais elles sont disparates et leuragrégation est impossible.

Par GRH, nous entendons l’ensemble des opérations mises sur pied par les organisations, en vue d’acquérir, maintenir, de former et d’utiliser efficacement les individus exerçant un travail productif. L’élément capital de cette définition est l’efficacité.

L’utilisation de plus en plus fréquente de mot Ressources est significative. Il est plus compréhensif que la notiontrop juridique de personnel ou celle parfaitement quantitative d’effectif. Il doit conduire à ne plus négliger de multiples déperditions, conséquence d’une organisation défectueuse, d’une mauvaise qualité des relations humaines, d’une piètre utilisation des compétences dues à un émiettement excessif des taches.

Pourquoi cette obsession pour les Relations Humaines ? Les raisons abondent, quiexpliquent la vivacité de l’intérêt suscité aujourd’hui plus qu’hier par les aspects relatifs à la GRH.

Alors dans cette mouvance, il n’y a rien d’étonnant à ce que la fonction personnel soit la pierre angulaire du changement. L’avenir n’attend pas, les ressources ne sont plus matières premières ni produits manufacturés. Désormais, elles sont matière grise et elles sont humaines.Présentation de l’entreprise « LA LIBRAIRIE NATIONALE » :

La « LIBRAIRIE NATIONALE » est une société anonyme avec conseil d’administration créée en 1951 au capital de 2000 000 DH réparti en 20 000 actions de 100 DH chacune.

Missions :

La « LIBRAIRIE NATIONALE » a pour mission d’assurer la disponibilité des ouvres littéraires toute catégorie confondue aux personnes nécessiteuses (étudiants,professionnels…).

Activités :

L’entreprise est spécialisée dans la diffusion et l’édition de livres.

Organisation

La politique d’emploi et de rémunération :

La politique d’emploi encadre les activités reliées à la prévision en matière de personnel, à la sélection et à l’intégration des nouvelles recrues.

1- Le recrutement :

Le recrutement est unensemble d’actions utilisées par l’organisation pour attirer des candidats qui possèdent les compétences et aptitudes nécessaires pour occuper un poste vacant. Le recrutement d’un individu doit être considéré comme une greffe d’organe ; en conséquence toutes les causes de rejet sont à surveiller et à éliminer.

Qu’est ce qu’une politique de recrutement ?

La politique de recrutement recouvre engénéral deux aspects complémentaires : la gestion et les rapports sociaux.

Dans le premier aspect, l’homme est considéré comme un moyen privilégié de production, moyen qui coute et qui rapporte également et qu’il faut par conséquent bien gérer, bien entretenir : gérer c’est prévoir, c’est éduquer, c’est choisir. Il s’agit ici d’obtenir une efficacité maximale du travail humain dans...
tracking img