Historique et définition de l'ergononomie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2117 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Historique et définition de l’ergonomie

Ergonomie = comprendre le travail et adapter le travail.

I) Histoire

A) De l’antiquité au 20e siècle

Existe avt car il y avait des gens qui se préoccupé des effets du travail de la santé.
RAMAZZINI 1600 : médecin italien, qui s’intéresse à la maladie professionnel, il observe différent métier et maladie pour faire un lien entre eux.(C’est le 1er qui fait ça). C’est le travail qui a un impact sur la santé. Il observe l’act au travail.
VILLERME (1832) : établi un rapport sur les conditions de vie sur la classe ouvrière. Etablit des liens entre les conditions de vie au travail et les conditions de vie hors travail. Montre que le travail influe sur la vie des gens. (Ex : leur maison est insalubre car pas moyen de vivre autrement).Impact : série de mesure sur un âge min d’embauche des enfants -> créer l’embauche de l’inspection du travail, on a discuté également des accidents du travail (aller au travail = temps de trajet = si arrive qq chose = accident de trajet). Dépend de l’instauration du respect des lois et du code de W.
A la fin de la 1er guerre : préoccupation du dvpt d’étude sur la fatigue et la monotonie etl’amélioration des conditions du W.
//mt préoccupation d’améliorer l’efficacité de la production, du travail humain. Ca a longtpt été l’efficacité du travail physique. Dvpt des machines… pour être plus productif.
Auj met en place pour qu’elle soit adaptée aux hommes.
On est la =mt pour améliorer la production de l’entreprise.

Psychologie du travail :
But =dans le temps, adapter l’homme au W,notamment en trouvant les hommes les plus adéquat pr travailler à certains poste d’où les dvpt de tests (gens passent des tests puis on les place).
Des personnes remarquent qu’il y a qq chose qui ne va pas.
LAHY et PACAUD : regarde cmt ça se passe au niveau des personnels des chemins de fer (ils se sont fait passer pour des salariés) -> vont voir que ce n’est pas l’homme qui faut adapter autravail mais l’inverse(le travail qui faut adapter à l’homme). (Les chercheurs allaient souvent sur le terrain).

B) 1945-1965 : la conception avt la naiss officielle

MURREL : on va commencer à parler d’ergonomie (à l’époque on parler d’ergonomics).
Ergo = travail
Nomics = règle, loi
Il a remarqué que les aviateurs se plantaient svt et en fait le cotpit n’était pas adapter a l’homme.Apres la 2d guerre il a fallu reconstruit -> recherche de gains de productivité, cmt faire pour que les hommes et le travail soit plus productif.
Aux USA : période où se dvpe les théories sur la satisfaction, la motivation etc du travail.
Les motivations humaines se classent ds les pyramides (en premier : les motivations pour les besoins primaire : manger, boire… puis viens en dernière positionles besoins intellectuelles -> ce qui n’est pas forcément vrai).
(Rien que la fait de s’intéresse aux personnes ca augmenter la productivité).
En France : mis en place de la législation concernant la médecine du travail : vérifie que l’on est bien apte à travailler pour le poste donné. Il doit faire un bilan sur la santé des salarié des entreprises dont i a la charge (bilan sur les accidentsde travail, maladie prof etc) dc l’entreprise doit reclasser si qq chose qui ne va pas. Permet =mt d’avoir des chiffres (la Cram : font des stat sur des accidents sur tel et tel secteur).
C’est l’époque où on parle de la réparation des accidents et ou on instaure des tableaux de maladie prof = c’est l’employeur qui paye. (Le suicide chez oranges il est dut au fait que la personne est soumis à despressions, stress -> considérer comme maladie prof, la dépression peut être lié au travail ms le patron n’est pas obligé de payé).
Epoque aussi ou apparition des CHS = Comité d’hygiène et de sécurité = qui sont maintenant CHS-CT et condition de travail -> plus de 50 salariés et des membres de la direction qui se réunissent pour discuter des conditions et sécurité de travail. Peut...