Historire de la roumanie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3587 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Située dans l'Europe du Sud-Est, la Roumanie se trouve dans la zone où l'agriculture a pénétré en premier sur ce continent, dès le 8e millénaire avant notre ère. Plusieurs civilisations préhistoriques différentes, reconnaissables au style de leurs sépultures, poteries, sculptures, bijoux et outils, s'y sont succédé : aux 4e et 3e millénaires avant notre ère, celles de Sălcuţa, Hamangia,Gumelniţa, Cucuteni-Tripolie ; au début du 2e millénaire celles de Delul Melcilor-Glina et de Cucuteni II...

Faute de connaître les noms qu'elles se donnaient et leurs langues, ces populations sont appelées d'après Hérodote et Homère, mais un peu abusivement (car ces deux auteurs se réfèrent à la Grèce seulement) : Pélasges. Au XIIe siècle avant notre ère, une crise climatique[1] se manifeste (commeailleurs en Europe) par l'abandon d'un certain nombre de sites : à ce moment, cela faisait plusieurs siècles déjà que de nouvelles populations, venues d'Anatolie et du nord de la mer Noire, étaient en train de s'installer à leur tour dans la région : ce sont les Indo-Européens, auxquels on doit la civilisation de Tei-Monteoru et celle des « tombes à ocre rouge »Les populations indo-européennes lesplus nombreuses dans la région furent les populations de langues thraco-illyriennes, connues sous les noms de Thraces et Illyres, et appelés au nord du Danube Gètes par les auteurs grecs ou Daces par les auteurs romains ; les historiens parlent de Géto-Daces. Les Thraces étaient présents dans toute la partie orientale de la péninsule des Balkans ainsi que dans le bassin du bas-Danube au nord dufleuve, jusqu'au Boug méridional ; à l'est des Carpates, ils s'entremêlaient de Scythes. Au IVe siècle avant notre ère s'ajoutèrent les Celtes, représentés ici par des Scordisques (ou Scordices) et des Bastarnes (ces derniers, mêlés de Germains), et appelés par les auteurs grecs : Galates[3]. Enfin, à partir du premier siècle avant notre ère au sud du Danube, et du second siècle de notre ère au nord,l'Empire romain étend sa domination sur la région et, procédant à de nombreux transferts de populations et de colons, romanisa les populations au nord d'une ligne correspondant en gros au Grand Balkan actuel (au sud, elles furent hellénisées
Les Géto-Daces étaient des Thraces septentrionaux. Illyres, Thraces, Scythes, Phrygiens étaient des Indo-Européens de langues iraniennes. La premièremention de Géto-Daces est faite par Hérodote en -513 : au sud du Danube, une confédération tribale des Gètes a été défaite par l'empereur perse Darius le Grand pendant sa campagne contre les Scythes.

Selon Hérodote, « Parmi les Thraces, les plus vaillants sont sans conteste les Gètes. »

Premier roi de la confédération dace, Burebista accède au trône vers -82 et règne jusqu'en -44. Son royaumefédéra tous les Thraces du nord, à cheval sur le bas-Danube, jusqu'aux monts Haemos. La capitale politique et religieuse du nouvel État, Sarmizegetusa, se trouvait dans les monts d'Orăştie, en Transylvanie, à Grădiştea de Munte. Les Géto-Daces croyaient en deux mondes et en l'immortalité de l'âme, sous forme d'une continuation du "soi" après la mort dans un autre monde où Zalmoxis les attend (Zalmoxisétant apparemment un Poliste pythagoricien, prophète du dieu créateur Gabeleisos). De grands calendriers circulaires et parfois des sacrifices humains ont été les marques de cette religion.

La seconde moitié de ce siècle a vu naître un État dace centralisé grâce à plusieurs rois, dont le plus connu est aussi le dernier : Décébale (87-106 apr. J.-C.).

Dans l'historiographie roumaine moderne,la Dacie joue le même rôle que la Gaule dans l'historiographie française, et la plupart des Roumains considèrent les Daces comme leurs ancêtres directs. Les Aroumains, eux considèrent descendre des Thraces vivant au sud du Danube
En 29 avant J.-C., la Thrace septentrionale le long du Danube passe sous domination romaine et forme la province de Mésie. Le royaume des Odryses reste fidèle à...
tracking img