Hobbes et rousseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (685 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Hobbes 1588-1679 (Léviathan, 1651) Etat de nature Loi de nature : chacun cherche à se conserver (selon son conatus) Donc les hommes ont les mêmes désirs. Même le plus faible menace les autres (par laruse ou l’alliance). Donc la peur de la mort entraîne une « guerre de tous contre tous » où « l’homme est un loup pour l’homme ». Or, par nature, tous les hommes sont doués de raison.

Rousseau1712-1778 (Discours sur l’Origine et les Fondements de l’Inégalité parmi les Hommes, 1762) L’homme est un être solitaire donc libre. L’homme est doué d’une raison perfectible. Ses désirs dépassent peuses besoins. La chasse et la cueillette pourvoient aisément à la satisfaction de ces besoins. Ils travaillent ensemble de manière occasionnelle. Ils usent d’une langue universelle rudimentaire. Amour desoi (désir de satisfaire ses besoins) qui, une fois satisfait, laisse de la place pour une pitié naturelle à l’égard de mes semblables. La construction d’abris rend possible la constitution defamilles. Apparaît l’amour mais aussi la vanité et la comparaison. Apparition de la métallurgie qui rend possible l’agriculture et conduit à une division du travail et à la propriété. Vie socialerudimentaire avec des fêtes et des échanges. D’où jalousie et amour-propre. D’où aussi appropriations donc inégalités entre riches et pauvres. D’où usurpations des riches et brigandage des pauvres. D’où « leplus horrible état de guerre ».

Etat social

Cause du contrat But du contrat Forme du contrat le meilleur Conséquences de ce contrat

Donc ils calculent que la guerre destinée à leur garantir lesconditions de leur survie risque de leur faire perdre la vie. Donc ils pactisent pour mettre un terme à cette guerre dont l’effet risque d’être contradictoire avec le but dont elle est le moyen. Lapeur La sécurité Pacte d’association entre les individus et de soumission à un tiers extérieur au contrat le souverain auquel chacun aliène son droit naturel d’user de sa force. Le souverain est fort...
tracking img