Homme citoyen au sein de l'administration publique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1088 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

I- Définitions et nuances des concepts
A- Acteur et agent
B- Homme et citoyen

II- Les courants fondamentaux
A- Le courant sociologique et psychologique
B- Le courant structurel et institutionnel
C- Le courant des sciences de l’organisation

Conclusion

Introduction
Le rôle et l’importance de l’être humain au sein de l’administration dans ledéveloppement économique, politique, social et humain ne sont plus à démontrer. Plongé dans son « monde-vie », il est le moteur de toute administration. Ainsi, façonne t-il l’administration selon qu’il soit acteur, agent, homme ou citoyen. De ce fait, ils ne se comportent pas tous de la même manière au sein de l’administration.

I- Définitions et nuances des concepts
A- Acteur et AgentL’acteur est une personne qui participe activement à un événement. L’agent est une personne qui travaille en qualité d’intermédiaire ou de mandataire pour le compte d’une administration.
Au sein de l’administration publique, l’acteur et l’agent se distinguent : pendant que l’action de l’agent est suivie de résultats, positif ou négatif, celui de l’acteur peut rester sans résultat.
B- Homme etCitoyen
Le citoyen est une personne qui constitue ou apporte une contribution active à la vie publique nationale et à la bonne marche.
L’homme et le citoyen ne se comportent pas de la même manière vis-à-vis de l’administration. Pendant que l’homme agit directement presque instinctivement en tenant compte exclusivement de ses intérêts et de ses motivations, le citoyen lui en plus de ses ressorts,est tenu de prendre en considération les lois et autres dispositions règlementaires de la société dans laquelle il vit.
On notera de tous ce qui précède que dans la quotidienneté, il n’est pas possible de trouver un individu qui est exclusivement homme ou citoyen, acteur ou agent. On peut être homme, acteur social sans être citoyen, c'est-à-dire ne pas respecter les lois qui régissent sacommunauté. Mais on ne peut pas être citoyen sans être homme ni sans respecter les lois. Dans le premier cas, les relations avec l’homme sont malmenées, conduites sans règle claire dans l’intérêt personnel alors que dans le second cas, les relations sont codifiées, contrôlées et construites dans l’intérêt général. Il se pose ici la question de l’Etat central qui est détenteur de l’administration.Est-il un état de droit dans lequel les acteurs sociaux sont des citoyens ou est-il un état commando sans loi dans lequel les acteurs sociaux sont des hommes ? Il se dégage ici que selon le type d’état, et selon la qualité des acteurs, l’administration peut être performante ou sclérosée. Mais quelque soit cette qualité d’acteur, c’est autour de quelques courants fondamentaux communs qu’il fautanalyser ces relations.

II- Les courants fondamentaux
A- Le courant sociologique et psychologique
Les anthropologues qui ont le plus défendu cette position consacrent pour la plupart leurs travaux à la sociologie des organisations. Ici, l’administration est vue avant tout comme une organisation. Leurs recherches visent à découvrir et analyser un certain nombre de comportements administratifsindividuels ou collectifs. Michel CROZIER fut le chef de file de toute une lignée de chercheurs utilisant la théorie de l’analyse stratégique.
D’autres auteurs ont essayé de connaitre l’administration à travers les jugements qui ont été portés sur elle ; C'est-à-dire la perception sociale des acteurs par rapport à l’administration.
Ce courant prend également en compte les études relativesaux rapports entre l’administration et les groupes de pressions, soit pour déterminer l’influence de ces groupes sur le processus de décision, soit pour étudier le rôle d’une administration particulière.
Le courant sociologique étudie principalement deux phénomènes :
A la suite de CROZIER, c’est le phénomène de la résistance au changement qui est abordé en particulier les moyens utilisés par...
tracking img